Union européenne

14 septembre 2016 11:13; Act: 14.09.2016 11:25 Print

Sur la Hongrie, Asselborn persiste et signe

LUXEMBOURG – Le ministre luxembourgeois des Affaires étrangères a confirmé mercredi ses propos tenus la veille, lorsqu’il demandait une exclusion de la Hongrie de l’UE.

storybild

Jean Asselborn n'apprécie pas la tournure autoritaire prise par le gouvernement de Viktor Orban. (photo: AFP/Peter Kohalmi)

op Däitsch
Sur ce sujet
Une faute?

Jean Asselborn ne revient pas sur ses propos. Le ministre luxembourgeois des Affaires étrangères, interrogé par la radio Deutschlandfunk, n’a pas renié ses propos de la veille, lorsqu’il avait proposé une exclusion au moins temporaire de la Hongrie de l’UE. Il a de nouveau décrit le pays d’Europe centrale comme «un État qui se place en dehors des valeurs de l’Union». «Du coup, cela ne fait plus de sens d’être membre de l’UE», a-t-il ajouté.

Une nouvelle fois, le ministre n’y est pas allé de main morte pour évoquer le gouvernement du nationaliste Viktor Orban, évoquant «une hystérie propagandiste». Il explique notamment que des affiches assimilant les réfugiés aux terroristes sont visibles à Budapest, ou encore qu’un député membre du parti du Premier ministre appelle à pendre des têtes de cochon aux frontières pour dissuader les musulmans de passer.

Le chef de la diplomatie luxembourgeoise a tout de même expliqué qu’il n’était pas question pour lui de punir un État. Il s’est est pris «non pas au peuple hongrois mais au gouvernement» de Viktor Orban.

(jg/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Nikkie le 14.09.2016 11:57 Report dénoncer ce commentaire

    N'y a-t-il personne pour donner un bonbon à ce monsieur?

  • FullmétalJF le 14.09.2016 16:00 Report dénoncer ce commentaire

    Le peuple hongrois suit son leader, peut-être pas sur toute la ligne, mais en tout cas sur le problème de l'immigration, et je pense que la majorité des Européens de souche souhaiterait que l'on adopte des solutions plus énergiques en la matière et ne condamne nullement la position hongroise, ce que révèlent les enquêtes et les sondages. En s'exprimant de cette façon, Mr Asselborn s'éloigne de ce que pensent et souhaitent les gens.

  • Concombre masqué le 14.09.2016 16:06 Report dénoncer ce commentaire

    Asselborn doit comprendre qu'un ministre représente son pays et doit soigneusement mesurer sa parole qui porte objectivement préjudice au Luxembourg.

Les derniers commentaires

  • realite le 15.09.2016 07:03 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @Alain et mme Merkel a respecté qui en prenant la décision seule d ouvrir les portes ??

  • malou le 15.09.2016 05:05 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bravo Mr Asselborn. C est tellement rare d'avoir tel courage en politique.

  • SevenUp le 14.09.2016 23:56 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @@Henck: comme des milliers d'autres, mes arrières grands-parents et grands parents ont été déplacé vers la France pour fuir la guerre en 14 et en 40. Hébergés par des inconnus à des centaines de kilomètres de chez eux. Comment peut-on avoir la mémoire si courte? Personne ne demande aux Hongrois de supporter le même poids que l'Allemagne. Juste que chacun contribue selon ses moyens. La solidarité n'est pas un principe qu'on accepte uniquement quand ça arrange.

    • Ossi le 15.09.2016 14:09 Report dénoncer ce commentaire

      Mais tous ceux qui ont fui la guerre en 1940 sont revenu en 1945

    • Diva le 15.09.2016 14:13 Report dénoncer ce commentaire

      @SevenUp: Que chacun contribue selon ses moyens! Pourquoi les Grecs et les Italiens sont laissés seuls? On dit à la Hongrie de les accepter et on les laisse seuls! C'est cela la solidarité? D'autres pays de l'UE n'en prennent aucun...

  • Simoes le 14.09.2016 22:18 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Absolument, En faite il n'y a que la vérité qui blesse.

  • Yeropa le 14.09.2016 19:10 Report dénoncer ce commentaire

    La Hongrie ne veut pas de réfugiés? Tiens donc! Sans la Hongrie l'UE ne serait pas ce qu'elle est et toute l'Europe ne serait pas ce qu'elle est! La Hongrie a accueilli des milliers et des milliers de réfugiés est allemands en bravant une intervention du pacte de Varsovie. Sans le courage de la Hongrie le fameux mur ne serait pas tombé aussi vite. Le Lux. est un des membres fondateurs, soit, mais ce qu'a fait la Hongrie pendant l'été 1989 vaut cent fois plus!

    • Alain le 14.09.2016 20:03 Report dénoncer ce commentaire

      La Hongrie ne respecte pas les droits de la personne,l'indépendance de la justice , il n'y a plus de liberté de presse. Comment un régime autoritaire peut il faire partie de l 'Europe. Monsieur Asselborn a parfaitement raison. Merçi pour l'humanisme et le courage de dire la vérité.

    • Darius le 14.09.2016 20:32 Report dénoncer ce commentaire

      @Yeropa: D'un autre côté ils ont permis à Mme. Merkel de devenir ce qu'elle est devenue. En 1989 elle était secrétaire des jeunes communistes de la RDA! Sans la Hongrie elle aurait le poste de Honecker de nos jours!!

    • Dom le 14.09.2016 22:37 Report dénoncer ce commentaire

      @Alain: Mince alors!

    • Vincent le 15.09.2016 08:15 Report dénoncer ce commentaire

      Pas d'amalgames s'il vous plait ! Ces mêmes Hongrois qui ont accueillis des milliers d'est allemands sont soit en train de se retourner dans leur tombes, soit en train de faire une crise cardiaque avec ce gouvernement hongrois actuel! Il se sont battus pour la liberté d'expression, pour la liberté de vivre et la diversité. Ils n'ont jamais été nombriliste comme vous! Alors respectez vos ailleux bon sang!

    • Rigoberta M. le 15.09.2016 09:18 Report dénoncer ce commentaire

      La Hongrie ne respecte pas les droits des gens ni la liberté de presse? La Hongrie est un régime autoritaire? La Hongrie n'a pas de liberté d'expression? Où diable êtes vous allé chercher ces tout ca? Messieurs vous divaguez!!