Politique britannique

17 juillet 2018 08:59; Act: 17.07.2018 10:48 Print

Theresa May fait face à une nouvelle démission

En faisant voter une loi qui satisfait les plus eurosceptiques de sa majorité, la Première ministre britannique a fâché les europhiles. Un secrétaire d'État a claqué la porte.

storybild

Theresa May vit une période politique troublée. (photo: AFP/Ben Stansall)

Sur ce sujet
Une faute?

La Première ministre britannique Theresa May a fait passer lundi son projet de loi sur le fonctionnement des douanes après le Brexit, mais au prix de concessions accordées aux eurosceptiques, et d'une nouvelle démission au sein de son gouvernement. Ce projet de loi prévoit une série d'arrangements techniques dans le domaine des douanes après la sortie de l'Union européenne. Downing Street avait confirmé dans la journée avoir accepté des changements proposés notamment sous la houlette de l'influent député ultraconservateur Jacob Rees-Mogg, ardent défenseur d'un Brexit sans concession.

«Je me réjouis toujours d'entendre les préoccupations de mes collègues», a déclaré la Première ministre aux députés. Reste qu'en satisfaisant les eurosceptiques, le gouvernement s'est exposé aux critiques des europhiles de son propre camp. En désaccord avec les concessions accordées par le gouvernement, le secrétaire d'État à la Défense, Guto Bebb, a quitté ses fonctions dans la soirée. «Qui commande dans ce pays? Ce sont ceux qui ne veulent pas d'un Brexit responsable!», a lancé de son côté Anna Soubry, conservatrice pro-UE.

Histoire de mettre la pression sur la Première ministre, Jacob Rees-Mogg a rappelé que faute de majorité à la Chambre, elle était à la merci d'une fronde. «La conséquence inévitable de l'arithmétique parlementaire, c'est qu'elle devra modifier son texte», avait-il déclaré. Signe de la tension ambiante, le gouvernement demandera mardi aux députés d'avancer de quelques jours les vacances parlementaires, qui doivent commencer la semaine prochaine.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • ..!!.. le 17.07.2018 09:57 Report dénoncer ce commentaire

    Peut être vaudrait il mieux que Mme. May démissionne! Jusqu'à présent elle n'a rien produit de positif pendant tout son règne!

  • @..!!.. le 17.07.2018 10:17 Report dénoncer ce commentaire

    Il n'y a que les monarques comme Elisabeth II et aussi les dictateurs qui règnent, Theresa May est Premier Ministre et le Parlement décidera quand elle devra sauter, ceci dit, ça ne saurait tarder vu le grand écart dans la majorité ...

  • Lux le 17.07.2018 14:34 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Les Anglais resteront ce qu’ils ont toujours été ! Très à part ! Tjrs je veux l’argent du beurre mais à ma façon ! Et revenons au Brexit ! Ils l’ont voulu et avant ont cherché à démontrer que faute était à l’UE ! Alors ? En Europe , il y a des gens qui sont pour l’Europe à 200%, à 100%,à 50% à 20% ou pas du tout ! Et alors ! On fait un monde ! Et tous heureusement ne votent pas Brexit ! Si nos représentants ne feraient pas leur boulot nous vivrions tous dans une sorte d’anarchie non vivable pour une Union , la suite vous pouvez la deviner ...... alors l ‘Europe a son bon mais il faut savoir mordre sur sa chique lorsque certaines décisions sont votées, prises par nos représentants !

Les derniers commentaires

  • Lux le 17.07.2018 14:34 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Les Anglais resteront ce qu’ils ont toujours été ! Très à part ! Tjrs je veux l’argent du beurre mais à ma façon ! Et revenons au Brexit ! Ils l’ont voulu et avant ont cherché à démontrer que faute était à l’UE ! Alors ? En Europe , il y a des gens qui sont pour l’Europe à 200%, à 100%,à 50% à 20% ou pas du tout ! Et alors ! On fait un monde ! Et tous heureusement ne votent pas Brexit ! Si nos représentants ne feraient pas leur boulot nous vivrions tous dans une sorte d’anarchie non vivable pour une Union , la suite vous pouvez la deviner ...... alors l ‘Europe a son bon mais il faut savoir mordre sur sa chique lorsque certaines décisions sont votées, prises par nos représentants !

  • Jill Damian le 17.07.2018 12:51 Report dénoncer ce commentaire

    Il y a toujours une alternative pour en finir honorablement.

  • Yessss le 17.07.2018 12:08 Report dénoncer ce commentaire

    En voyant cette femme je constate que depuis deux jours on ne parle pas de Novicheck! Ne serait il pas temps d'en reparler un peu?

  • Angelo51 le 17.07.2018 12:00 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    L'UE est extrêmement intransigeante avec le Royaume-Uni qu'elle veut punir pour décourager d'autres velléités de sortie. L'UE ne connait pas la notion de compromis ni d'accord gagnant-gagnant. Les eurocrates travaillent en secret à déstabiliser le RU mais gare au résultat car les gens à qui ont a volé leur choix se tourneront automatiquement vers les extrêmes.

    • @Grandegueulle le 17.07.2018 12:50 Report dénoncer ce commentaire

      Vous avez des preuves?

    • TontonBeber le 17.07.2018 14:04 Report dénoncer ce commentaire

      C'est pourtant simple ... le RU a juste intérêt à sortir sans accord, donc sans se déculotter. Il sera encore bien temps ensuite de voir qui sont ses amis et ses ennemis.

    • UE first le 17.07.2018 14:05 Report dénoncer ce commentaire

      Le RU est surtout l'Angleterre a bénéficié de passes droits et d'avantages en toutes sortes durant toute son appartenance à l'UE (merci Mme Thatcher) donc maintenant qu'ils ne veulent plus en être il faudrait être encore plus permissif selon vous ??? L'UE se doit d'être ferme, dans une communauté tout le monde doit suivre les mêmes régles !

  • @..!!.. le 17.07.2018 10:17 Report dénoncer ce commentaire

    Il n'y a que les monarques comme Elisabeth II et aussi les dictateurs qui règnent, Theresa May est Premier Ministre et le Parlement décidera quand elle devra sauter, ceci dit, ça ne saurait tarder vu le grand écart dans la majorité ...

    • ..!!.. le 17.07.2018 10:45 Report dénoncer ce commentaire

      Si elle démissionne elle part avec la tête haute, si elle est destitué c'est un peu la honte! Mais quel autre mot puis je utiliser que règne?