Misère au Royaume-Uni

13 janvier 2021 14:05; Act: 13.01.2021 17:15 Print

«Trois jours de nourriture pour une famille...»

La distribution de colis alimentaires très maigres à des familles pendant le confinement a provoqué l'indignation au Royaume-Uni, notamment du footballeur Marcus Rashford.

storybild

La photo est devenue virale: s'étale sur une nappe le contenu du colis reçu censé représenter dix repas. (photo: Twitter)

Sur ce sujet
Une faute?

Champion de la cause de la pauvreté infantile, le footballeur de Manchester United, Marcus Rashford, a indiqué avoir reçu des assurances du Premier ministre Boris Johnson qu'il comptait intervenir après la diffusion par une mère de deux enfants d'une photo devenue virale. S'étale sur une nappe le contenu du colis reçu censé représenter 10 repas: trois pommes, deux bananes, deux carottes, deux pommes de terre, une boîte de haricots, un pain de mie avec des tranches de fromage, quelques pâtes et cinq barres sucrées.

Cette femme handicapée, qui bénéficie de repas gratuits pour ses enfants, a expliqué à la BBC s'être sentie «très triste et déprimée» en ouvrant le colis. Le ministre de l'Éducation, Gavin Williamson, s'est dit «absolument écœuré» par cette image. «En tant que père, je me suis dit: "Comment une famille bénéficiaire est-elle censée offrir cinq repas nutritifs? Ce n'est tout simplement pas acceptable", a-t-il déclaré mercredi, à un comité parlementaire.

Le ministre a ajouté que l'entreprise ayant fourni le colis, Chartwells, s'était vue rappelée à l'ordre. Un porte-parole de Chartwells s'est excusé pour la «quantité insuffisante» du colis, expliquant avoir fourni «des milliers de colis alimentaires par semaine dans un délai extrêmement court».

L'Unicef à la rescousse

Le gouvernement avait déjà essuyé une volée de critiques pour avoir refusé de fournir des repas gratuits aux enfants les plus pauvres durant les vacances scolaires en pleine pandémie, avant de plier sous la pression d'une campagne menée par Marcus Rashford. Le Premier ministre Boris Johnson s'est entretenu mercredi avec le footballeur. «Il m'a assuré qu'il était déterminé à corriger le problème des colis alimentaires et qu'un examen complet de la chaîne d'approvisionnement était en cours. Il est d'accord sur le fait que les images de colis partagées sur Twitter sont inacceptables», a déclaré M. Rashford sur Twitter qui avait posté la photo avec comme simple légende: «Trois jours de nourriture pour une famille. Ce n'est pas assez».

Le Royaume-Uni est le pays européen le plus endeuillé par la pandémie de nouveau coronavirus (plus de 83 000 morts), et l'un de ceux où la contraction économique engendrée a été la plus brutale. Lors des vacances de Noël, l'Unicef a contribué à nourrir des enfants au Royaume-Uni, une première dans l'histoire de l'agence onusienne.

(L'essentiel/AFP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Norby le 13.01.2021 15:52 Report dénoncer ce commentaire

    Le problème, comme souvent en Angleterre, est d'avoir confié cette tache a des entreprises privés qui pensent plus à s'en mettre plein les poche qu'a la santé des gens.

  • frenchie le 14.01.2021 07:43 Report dénoncer ce commentaire

    moi je travaille pour mes repas

  • le canard enchaîné le 13.01.2021 15:22 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Idem au palais de la reine bizzare

Les derniers commentaires

  • Balayer devant sa porte le 14.01.2021 10:13 Report dénoncer ce commentaire

    Pourquoi ne pas oeuvrer pour répartir autrement les richesses ? Il est inadmissible de voir des riches déambuler dans la City de Londres ou des joueurs de foot à Wembley, à côté de certaines familles qui peinent à joindre les deux bouts dans un pays où la vie est hyper chère. Ce n'est pas juste que taper dans un ballon ou trader des chiffres rapporte autant alors que s'esquinter la journée pour des travaux pénibles ne rapportent pas assez pour nourrir ses enfants. Et c'est pas mieux au Lux, où la pauvreté est plus présente qu'on ne le croit. La pauvreté n'est pas une exclusivité africaine...

  • René le 14.01.2021 09:26 Report dénoncer ce commentaire

    Que Boris demùande de l'aide à son grand ami Donald.

  • frenchie le 14.01.2021 07:43 Report dénoncer ce commentaire

    moi je travaille pour mes repas

    • PlusDeTolérance le 14.01.2021 08:53 Report dénoncer ce commentaire

      @frenchie - Des fois, si on n'a rien d'intelligent à dire alors faut mieux s'abstenir de dire des conneries car il y en a qui n'ont malheureusement pas cette chance...et ce n'est pas par choix! A bon entendeur...

  • roulebouboule le 14.01.2021 07:09 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Rashford sacré joueur et homme au grand cœur prenez en de la graine tout ses rupins sans états d'âmes

  • monde le 13.01.2021 22:27 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Au Luxembourg en plus