Mont-Blanc

21 juillet 2019 15:51; Act: 21.07.2019 15:55 Print

Un joli lac a émergé en moins de dix jours

Un petit lac s'est formé dans le massif du Mont-Blanc à cause de la canicule. Un alpiniste fin connaisseur des lieux a partagé son inquiétude sur Instagram.

Sur ce sujet
Une faute?

Une eau cristalline et bleu turquoise incrustée dans la glace et des falaises escarpées. Ce paysage incroyable est apparu depuis fin juin à plus de 3000 mètres d'altitude, sous le sommet de la Dent du Géant. Les dimensions du plan d'eau sont modestes: 10 mètres de largeur et 30 mètres de longueur pour quelques milliers de mètres cube d'eau, selon National Geographic.

Si l'image a des allures de carte postale, la réalité fait nettement moins rêver, selon l'auteur des images. «Que je sache, c'est la première fois qu'un tel phénomène se produit», a ainsi commenté l'alpiniste Bryan Mestre. Il attribue la formation de ce lac a la canicule qui a sévi en France fin juin début juillet. «L'Europe méridionale et les Alpes ont été frappées par une vague de chaleur massive avec des températures allant de 40 à 50°C, l'isotherme 0 a même atteint 4700 mètres. (...) C'est vraiment alarmant, les glaciers du monde entier fondent à une vitesse exponentielle», rappelle le jeune alpiniste.

«Dans un mois, peut-être, il n'y aura plus rien»

Des températures record ont été enregistrées dans le massif du Mont-Blanc avec un pic historique à 6,9°C relevé 50 mètres en-dessous du sommet, relève France Info. Bryan a posté deux clichés, pris à 10 jours d'intervalle, l'un avant la formation du lac, l'autre après.

Voir cette publication sur Instagram
Time to sound the alarm... The problem here? These two pictures were taken only 10 days apart... It was taken earlier on June 28th, the second one was shared by Paul Todhunter. Only 10 days of extreme heat were enough to collapse, melt and form a lake at the base of the Dent du Géant and the Aiguilles Marbrées That I know, this is the first time anything like that as ever happened. Southern Europe and the Alps have been struck by a massive heatwave with temperature ranging from 40 to 50 degrees, the below 0 freezing altitude was as high as 4,700m (15,400ft) and during the day temperatures as high as 10 degrees Celsius (50 F) were felt on top of Mont Blanc 4,810m (15,780ft)... This is truly alarming glaciers all over the world are melting at an exponential speed... My interview with @mblivetv can be found here! https://montblanclive.com/radiomontblanc/article/massif-du-mont-blanc-un-petit-lac-se-forme-a-plus-de-3000-m-daltitude-48453 #climbing #climber #climb #frenchalps #savoie #savoiemontblanc #hautesavoie #outdoors #globalwarming #mountaineering #mountains #mountain #montagne #montaña #montagna #montanhismo #mountaineer #alpinist #alpinism #alpinisme #alpinismo #alpi #alps #environment #savetheplanet #climatechange #montblanc @patagonia @beal.official @millet_mountain @blueiceclimbing Une publication partagée par Bryan Mestre (@bryanthealpinist) le 30 Juin 2019 à 3 :10 PDT

Ce n'est pourtant pas la première fois qu'un tel lac apparaît à cet endroit. «Il se forme tous les ans, c'est normal, a ainsi commenté un gardien de refuge italien, interrogé par Radio Mont-Blanc. Je l'ai toujours vu à cette période, beaucoup de neige fond et ça forme le lac. Dans un mois, peut-être, il n'y aura plus rien.»

(L'essentiel/utes)