En Italie

28 juillet 2019 13:26; Act: 28.07.2019 13:29 Print

Un navire toujours bloqué avec 131 migrants à bord

Le navire des garde-côtes italiens Gregoretti a pu accoster dans le port militaire d'Augusta, en Sicile. Mais Rome refuse de laisser débarquer les migrants.

storybild

Le Gregoretti est à quai mais ne peut pas débarquer les migrants.

Sur ce sujet
Une faute?

Avant de laisser descendre les quelque 130 migrants bloqués depuis trois jours à bord du navire Gregoretti, l'Italie attend un accord de l'UE. C'est ce qu'a annoncé le gouvernement de la Péninsule dimanche. Le navire des garde-côtes italiens Gregoretti a pu accoster dans la nuit dans le port militaire d'Augusta près de Catane, en Sicile. Partis de Libye à bord de deux embarcations distinctes, quelque 140 migrants avaient été secourus par des vedettes des garde-côtes jeudi soir. Puis ils ont été transférés sur ce navire de ravitaillement.

Six d'entre eux ont bénéficié dans la foulée d'une évacuation médicale vers l'île de Lampedusa. Samedi soir, alors que le navire était en rade de Catane, une femme enceinte de sept mois, ses deux jeunes enfants et son compagnon ont également pu débarquer.

Plan de répartition attendu

Mais le ministre de l'Intérieur, Matteo Salvini, répète qu'il ne laissera débarquer les autres en Italie qu'une fois qu'il disposera d'un plan pour les répartir dans d'autres pays de l'Union européenne.

Cette démarche semble destinée à tester la résolution du président français, Emmanuel Macron, qui avait annoncé lundi un accord entre 14 pays européens pour mettre en oeuvre un «mécanisme de solidarité». Cette déclaration avait été immédiatement raillée par Matteo Salvini, du fait qu'il partait du principe que les migrants devaient d'abord débarquer en Italie.

L'affaire «de tout le continent»

«Le Gregoretti a accosté cette nuit dans le port d'Augusta, comme il est normal pour un navire militaire. Maintenant, il faut que l'UE réponde, parce que la question migratoire concerne tout le continent», a déclaré Danilo Toninelli, ministre de tutelle des garde-côtes, dans un communiqué dimanche matin.

Alors que des médias ont pu filmer samedi le Gregoretti à l'arrêt face à Catane et les efforts dérisoires des migrants pour se protéger du soleil sur le pont, les journalistes n'ont pas été autorisés dans l'immédiat à pénétrer dans l'enceinte du port militaire d'Augusta dimanche matin.

(L'essentiel/nxp/ats)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Bizarre bizarre le 28.07.2019 15:40 Report dénoncer ce commentaire

    Pourquoi on s'acharne sur l'Italie ?

  • figa le 28.07.2019 17:39 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C’est pas parce que la sicile est le point le plus proche de l’afrique q’ils doivent tous débarquer en italie . L’italie en a déjà assez fait pour tous ces migrants, aux autres pays maintenant de faire le leur

  • Évidence le 28.07.2019 16:31 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    L'Italie a ses difficultés pour accueillir des réfugiés. Mais...

Les derniers commentaires

  • Salva le 29.07.2019 09:02 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Quand je lis les propos de certains d’entre vous , je trouve cela affligeant, vous n’avez même plus conscience que vous parlez d’êtres humains , vous ne pensez qu’à votre petit nombril... Posez vous la question : si vous étiez à leur place dans un pays en guerre où le quotidien c’est la misère et les bombes , que feriez vous pour sauver votre famille et votre peau ... moi je ferai sûrement comme eux ... Mes parents sont italiens et eux aussi ont immigrés et alors.......

  • figa le 28.07.2019 17:39 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C’est pas parce que la sicile est le point le plus proche de l’afrique q’ils doivent tous débarquer en italie . L’italie en a déjà assez fait pour tous ces migrants, aux autres pays maintenant de faire le leur

  • Évidence le 28.07.2019 16:31 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    L'Italie a ses difficultés pour accueillir des réfugiés. Mais...

  • Bizarre bizarre le 28.07.2019 15:40 Report dénoncer ce commentaire

    Pourquoi on s'acharne sur l'Italie ?

    • Aquavelva le 28.07.2019 16:15 Report dénoncer ce commentaire

      La Sicile est le point le plus proche d'Europe du Sud depuis l'Afrique, bien que tous n'ont pas l'intention de s'arrêter là.

    • migrant le 28.07.2019 16:34 Report dénoncer ce commentaire

      Vous oubliez que vous êtes le peuple qui a le plus migré à travers le monde

    • Robert le 28.07.2019 22:36 Report dénoncer ce commentaire

      D accord avec vous mais ils sont venu pour Travailler eux .

    • Atlantis le 29.07.2019 00:03 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      D' où sortez vous cette affirmation?

    • Talk talk le 29.07.2019 06:54 Report dénoncer ce commentaire

      Merci Robert