Italie

23 août 2020 16:32; Act: 23.08.2020 16:32 Print

Un ours agresse un militaire lors d'une promenade

Samedi soir, un militaire effectuait une promenade dans le nord-est de l’Italie quand il est tombé nez à nez avec un plantigrade.

storybild

Ce n’est pas la première attaque survenue en Italie. (photo: Photo d’illustration/Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

Un militaire des carabinieri a été attaqué et légèrement blessé samedi soir par un jeune ours dans la province du Trentin, dans le nord-est de l’Italie, selon des informations rapportées dimanche par la presse italienne.

L’homme faisait une courte promenade dans la commune entourée de montagnes d’Andalo lorsque le plantigrade est sorti à l’improviste d’un bosquet situé près d’un terrain de sport et d’un camping, a rapporté l’agence de presse Agi.

L’ours d’environ deux ans et pesant 120 kilos a fait tomber l’homme à terre, lui infligeant de légères blessures, souligne pour sa part l’agence Ansa, qui précise que l’animal a été capturé au petit matin en allant s’alimenter près de bennes à ordures.

De précédentes attaques

Fin juin, deux promeneurs – un homme de 59 ans et son fils de 28 ans – avaient été attaqués par un ours dans les montagnes des Dolomites, dans une autre partie de la province autonome.

La province du Trentin est habitée par 82 ours, ainsi que par 13 meutes de loups, qui font parfois des intrusions dans les zones habitées ou s’attaquent à des animaux d’élevage, a regretté dimanche la Coldiretti, le principal syndicat agricole italien.

Un projet de réintroduction de l’ours dans cette province avait été mis en œuvre en 1999, avec le soutien de l'Union européenne, à partir d’une dizaine d’ours arrivés de Slovénie.

(L'essentiel/AFP/NXP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • livingMan le 23.08.2020 22:55 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    En même temps ce n’est « notre » planète mais celle de toutes les espèces vivantes !

  • Phi le 23.08.2020 17:49 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Peut être cest aussi l‘inverse.

Les derniers commentaires

  • livingMan le 23.08.2020 22:55 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    En même temps ce n’est « notre » planète mais celle de toutes les espèces vivantes !

  • Phi le 23.08.2020 17:49 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Peut être cest aussi l‘inverse.