Grèce

29 juin 2021 10:36; Act: 29.06.2021 10:56 Print

Un Picasso et un Mondrian volés en 2012 retrouvés

La police grecque a mis la main sur un tableau cubiste de Picasso et une œuvre de Mondrian, dérobés en 2012.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

La police grecque a retrouvé un tableau cubiste de Picasso et une œuvre de Mondrian qui avaient été volés en 2012 à la Pinacothèque nationale d’Athènes et un suspect a été arrêté, ont annoncé lundi soir les autorités. L’huile de Pablo Picasso, une «Tête de femme» de 56 sur 40 cm datant de 1939, avait été offerte dix ans plus tard par l’artiste à la Grèce en hommage à sa résistance antinazie.

Le tableau, qui porte au dos la mention manuscrite en français «Pour le peuple grec hommage de Picasso», a été retrouvé dans la région rurale de Ketarea, à environ 45 km au sud-est d’Athènes, a rapporté l’agence de presse grecque ANA. Le «Moulin» de Piet Mondrian, datant de 1905, a également été retrouvé, ajoute l’agence. Selon le ministère de la Culture, des détails seront fournis mardi sur cette affaire.

Alarmes défectueuses

En janvier 2012, les deux tableaux ainsi qu’un dessin sur papier de l’artiste italien Guglielmo Caccia dit Il Moncalvo (1568-1625), représentant l’extase d’un saint, avaient été dérobés dans la galerie nationale, exploitant la surveillance insuffisante du bâtiment situé en plein centre d’Athènes. L’intrusion, durant laquelle deux hommes sont suspectés d’avoir retiré les œuvres de leurs cadres, a duré environ sept minutes à peine.

Un rapport établi par les autorités avait par la suite déterminé que la sécurité de la pinacothèque n’avait pas été rénovée depuis 2000. Plusieurs zones du musée étaient hors de portée des caméras de sécurité et les alarmes étaient défectueuses.

La nuit du vol, les malfaiteurs avaient joué avec une porte qu’ils avaient déverrouillée pour déclencher à plusieurs reprises l’alarme sans entrer dans le bâtiment, trompant ainsi la vigilance du gardien, avant d’entrer dans les locaux à l’aube pour dérober les œuvres. Le gardien a expliqué à la police avoir pris en chasse un voleur qui a abandonné dans sa fuite une autre œuvre de Mondrian subtilisée.

Pleine crise

Ce cambriolage, commis en pleine crise économique du pays marquée par de nombreux licenciements y compris chez les gardiens de musées, avait été suivi en février 2012 par un audacieux vol d’antiquités dans le musée d’Olympie.

Des dizaines d’objets, vieux de plus de trois mille ans, avaient alors été dérobés par deux voleurs armés et encagoulés. Les objets avaient été retrouvés en novembre 2012 après l’arrestation d’un homme qui avait tenté de vendre un anneau en or vieux de 3 300 ans à un policier habillé en civil et, un an plus tard, sept hommes avaient été condamnés à des peines de prison allant jusqu’à sept ans de détention.

(L'essentiel/AFP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Zorba s mum le 29.06.2021 14:00 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Keratea et non Ketarea

Les derniers commentaires

  • Zorba s mum le 29.06.2021 14:00 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Keratea et non Ketarea