Russie

10 décembre 2018 18:34; Act: 11.12.2018 15:55 Print

Un prêtre en Gucci et Vuitton sur Instagram

Viatcheslav Baskakov se retrouve dans de sales draps après avoir partagé, sur les réseaux sociaux, des photos jugées inacceptables.

storybild

Le religieux a effacé les images compromettantes, mais le mal était fait. (photo: Instagram)

Sur ce sujet
Une faute?

Un prêtre orthodoxe qui aimait publier sur son compte Instagram des photos de ses affaires de luxe, dont des sacs Louis Vuitton et des chaussures Gucci, va passer devant un conseil de discipline, a annoncé lundi l’Église orthodoxe russe. Viatcheslav Baskakov a supprimé les images le montrant posant dans son habit religieux tout en portant ces marques de luxe, mais trop tard pour éviter qu'elles soient reprises par des médias russes et partagées sur Internet, la semaine dernière.

«De telles actions ne sont pas acceptables. L’Église requiert la modestie et la modération de ses représentants», a déclaré à l'AFP le porte-parole du patriarche Kirill, Alexandre Volkov. Selon la même source, le prêtre va passer devant un conseil de discipline dans la région de Tver où il est basé, au nord de la capitale russe.

«La majorité des prêtres orthodoxes vivent très modestement»

Il a toutefois précisé que ce n'est pas une enquête criminelle et que «l'immense majorité des prêtres de l’Église orthodoxe vit très modestement». Il n'a pas précisé quand aurait lieu le conseil de discipline ni quelle sanction il pourrait recevoir.

Ce n'est pas la première fois que des représentants de L’Église russe font parler d'eux pour leurs goûts du luxe. Dans le passé, le Patriarche lui-même avait été critiqué pour avoir porté une montre estimée à plus de 30 000 euros. En 2012, l’Église avait également dû reconnaître qu'un photomontage avait été publié sur son site, une «erreur malheureuse» ayant fait disparaître du poignet du Patriarche une montre de luxe.

La richesse de l'église orthodoxe russe et son pouvoir politique ont énormément augmenté depuis l'arrivée au pouvoir du président Vladimir Poutine, le gouvernement russe ayant rendu la plupart des propriétés qui avaient été confisquées à l'église sous l'Union soviétique.

(L'essentiel/afp)