A Bruxelles

29 juin 2020 15:54; Act: 29.06.2020 16:52 Print

Un restaurant fait payer un forfait coronavirus

Un restaurateur bruxellois fait polémique pour avoir facturé, en supplément, 5 euros par personne en raison de l'épidémie de coronavirus.

Sur ce sujet
Une faute?

La polémique est partie de la photo d'un ticket de caisse, publiée sur Facebook, où est inscrite une mention plutôt inhabituelle. En plus des plats et des boissons, les clients se sont vu facturer «deux mesures anti-Covid», au prix de 5 euros par personne. Un coût qui couvre les dépenses que le restaurateur a dû réaliser pour mettre en place des mesures anti-Covid. Bien qu'annoncée à chaque table, cette manière de faire qui a duré 10 jours a choqué certains clients, qui la trouvait «excessive».

Le patron du restaurant s'est justifié sur le réseau social en expliquant les conséquences du confinement sur son activité, «deux tiers du chiffre d'affaires en moins, des charges identiques et des frais supplémentaires. (…) Nous ne voulions pas choquer, juste répercuter des frais qui n'étaient pas prévus dans notre marge», justifie-t-il. Ce supplément est tout à fait légal, note RTL Belgique, car il est clairement annoncé par le patron de l'établissement.

(mm/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Anti commercial le 29.06.2020 16:11 Report dénoncer ce commentaire

    Donc il taxe les clients qui par leur présence l'aident à refaire tourner son commerce.. Il se tire une balle dans le pied.

  • myriam le 29.06.2020 17:05 Report dénoncer ce commentaire

    Si tout le monde ajoute une taxe covid, ce n'est pas ainsi que je vais retourner chez ces différents professionnels pour les soutenirs: restaurateur, coiffeur... J'ai aussi des frais covid (masque, désinfectant) et je risque aussi de perdre mon emploi

  • Cheznous aussi le 29.06.2020 16:02 Report dénoncer ce commentaire

    Au Luxembourg, un restaurateur m'a facturé 2.5E tax Covid et un dentiste 10E. le 1er j'ai pas trop ralé mais j'ai pas laissé de pourboire (mais je n'y retournerai plus) le 2nd j'ai categoriquement refusé en faisant un scandale à la reception..

Les derniers commentaires

  • justice le 30.06.2020 15:14 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Restaurant à bannir Me leve yong

  • Canarie le 30.06.2020 15:08 Report dénoncer ce commentaire

    Un institut de beauté à Mondorf-les-Bains facture 3.-EUR pour le Covid 19.

  • Guignol le 30.06.2020 15:02 Report dénoncer ce commentaire

    juste répercuter des frais qui n'étaient pas prévus dans notre marge... Q'il les récupèrent sur les prix des apéros et bouteilles de vin...

  • Diukdiuk le 30.06.2020 15:00 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Delicat cette taxe privée ???? pour le client qui rentre en connaissance de cause et qui accepte d’entrer dans son restaurant privilégié.... je ne vois aucun abus. Si c’est la surprise a l’addition, là il y a malhonnêteté dirais je. La Friterie fait elle la même chose?????

  • lapetitevoix le 30.06.2020 13:22 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C’est lamentable qu il n a pas une aide pour les restaurateurs à bits les clients de payer ? On paye déjà suffisamment des impôts n’est pas ? En plus à Brussels qui profite des aides européennes !!!