En Espagne

22 septembre 2020 14:34; Act: 22.09.2020 14:48 Print

Un TGV low cost de la SNCF fera Madrid-​​Barcelone

La SNCF a annoncé mardi, le lancement, le 15 mars 2021, de ses opérations sur le marché espagnol avec son service low cost Ouigo.

storybild

La SNCF va utiliser en Espagne 14 rames TGV duplex. (photo: AFP/Jacques Demarthon)

Sur ce sujet
Une faute?

La SNCF s'était vu attribuer en novembre 2019 des droits de circulation pour cinq allers et retours par jour entre Madrid, l'Aragon et la Catalogne (nord-est), cinq entre Madrid et la région de Valence (est) et cinq autres entre Madrid et l'Andalousie (sud). Elle a signé en avril son contrat avec le gestionnaire public des voies ferrées espagnoles, Adif.

«Malgré les pertes qu'on a connues et qu'on connaît encore (à cause de la crise du coronavirus), c'était important pour la SNCF de maintenir le projet. (...) Il y a une vraie logique à proposer un produit low cost en Espagne qui n'existait pas jusqu'à présent», a expliqué à l'AFP le directeur général de Voyages SNCF, Alain Krakovitch. «En moyenne, nos prix vont se situer 50% en dessous des prix actuels», a précisé Hélène Valenzuela, directrice de Ouigo Espagne.

14 rames

La SNCF, qui comptait se lancer en décembre, a pris à cause de la pandémie «trois mois de retard sur la préparation des rames avec Alstom et sur leur homologation» en Espagne, a relevé Alain Krakovitch. «On est encore en train d'équiper les rames», a-t-il noté, envisageant un lancement sur Madrid-Valence/Alicante vers «fin 2021-début 2022» et Madrid-Cordoue-Séville/Malaga en 2023.

Sur le modèle du Ouigo français, la SNCF va utiliser en Espagne 14 rames TGV duplex - construites par Alstom - prélevées dans son parc et réaménagées dans ses ateliers de Bischheim, près de Strasbourg. Elle a aussi gardé le nom Ouigo. «On a fait des études de marques qui montrent que Ouigo, ça marche très bien en espagnol», a relevé le responsable.

Un bar

«Il ne s'agit pas en Espagne de faire un copier-coller de l'offre française, mais de prendre le meilleur de ce que nous savons faire pour répondre à ce que les voyageurs espagnols nous ont dit attendre», a-t-il ajouté lors d'une conférence de presse à Madrid. Le Ouigo espagnol aura ainsi un bar, contrairement à son grand frère français. Face à cette concurrence venue de France, l'opérateur historique espagnol Renfe devait lancer ses propres trains à grande vitesse low cost le 6 avril, mais a reporté son projet à cause de la pandémie. Un troisième exploitant baptisé Ilsa - filiale commune de la compagnie publique italienne Trenitalia et de la compagnie aérienne espagnole Air Nostrum - doit de son côté aborder le marché espagnol en 2022, avec des trains neufs.

Renfe et Trenitalia ont parallèlement fait part de leur intention de se lancer sur le marché français des trains à grande vitesse, en commençant respectivement par les liaisons Lyon-Marseille et Paris-Lyon-Milan.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • TGV Corona le 22.09.2020 18:14 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Madrid-Barcelone, l'annonce tombe à un moment mal choisi ...

  • TGV Mini le 22.09.2020 22:23 Report dénoncer ce commentaire

    Covid express....

  • Alcantara Guillermo le 23.09.2020 08:57 Report dénoncer ce commentaire

    En tant que responsable du droit ferroviaire du collège des avocats de Madrid je peux vous assurer que nous vivons une phase passionante dans le secteur ferroviaire espagnol. Le but de l´UE était de rendre ce secteur plus efficace et aujoud´hui le monopole de l´opérateur historique n´existe plus...plus de choix donc pour les voyageurs grâce à ce type de nouvelles sociétés.

Les derniers commentaires

  • Alcantara Guillermo le 23.09.2020 08:57 Report dénoncer ce commentaire

    En tant que responsable du droit ferroviaire du collège des avocats de Madrid je peux vous assurer que nous vivons une phase passionante dans le secteur ferroviaire espagnol. Le but de l´UE était de rendre ce secteur plus efficace et aujoud´hui le monopole de l´opérateur historique n´existe plus...plus de choix donc pour les voyageurs grâce à ce type de nouvelles sociétés.

  • TGV Mini le 22.09.2020 22:23 Report dénoncer ce commentaire

    Covid express....

    • Guillermo Alcantara le 23.09.2020 09:32 Report dénoncer ce commentaire

      Faux. Même si, psychologiquement, on pourrait avoir cette impréssion la plupart des études montrent que le taux de contagion dans les transports en commun - comme le train ou le métro - sont extrêment faibles à condition de porter le masque. L´air est renouvellé avec fréquence et les opérateurs procédent à des nettoyages et désinféctions trés poussées.

  • TGV Corona le 22.09.2020 18:14 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Madrid-Barcelone, l'annonce tombe à un moment mal choisi ...