Aux Canaries

21 septembre 2021 08:59; Act: 21.09.2021 13:52 Print

Une «centaine de maisons» détruites par l'éruption

Environ 6 000 personnes habitant l’île espagnole de La Palma, où se trouve le volcan Cumbre Vieja, ont été évacuées.

Sur ce sujet
Une faute?

Les coulées de lave crachées par le volcan Cumbre Vieja, entré en éruption dimanche, sur l'île espagnole de La Palma aux Canaries, ont entraîné l'évacuation d'environ 6 000 personnes et détruit une centaine de maisons en descendant vers l'océan, sans encore l'atteindre, dans la nuit de lundi à mardi, d'après les dernières prévisions.

Un nouveau point d'éruption est apparu lundi soir, vers 21h15, dans la commune d'El Paso, obligeant à de nouvelles évacuations dans la zone, a alerté le service d'urgence de l'archipel sur Twitter. «Nous n'avons aucune perte humaine à déplorer et je crois que c'est la meilleure nouvelle», s'est félicité le président de la région.

«Des langues de lave qui engloutissent tout sur leur passage»

Cette éruption, la première depuis 1971 sur cette île peuplée de près de 85 000 habitants, a en revanche provoqué d'importants dégâts. Lorena Hernandez Labrador, conseillère municipale à Los Llanos de Aridane, l'un des villages touchés par les coulées de lave, a indiqué à l'AFP, qu'une «centaine de maisons» avaient été «détruites dans les communes de Los Llanos, El Paso et Tazacorte»

Le Cumbre Vieja crache des colonnes de fumées atteignant plusieurs centaines de mètres de haut et entre 6 000 et 9 000 tonnes de dioxyde de souffre par jour, selon l'Institut volcanologique des Canaries (Involcan). Une fumée qui n'a pas entraîné jusqu'ici de fermeture de l'espace aérien.

«Plusieurs semaines, voire quelques mois»

Interrogé sur la télévision publique, le président de l'autorité locale de La Palma, Mariano Hernández Zapata, a évoqué un paysage de désolation, laissé par des «langues de lave qui engloutissent tout sur leur passage». Selon l'Involcan, ces coulées - qui ont fait suite à des jets de lave de plusieurs dizaines de mètres de haut - avancent à une vitesse moyenne de 700 mètres par heure à près de 1 000°C.

Le volcan Cumbre Vieja se trouvait sous haute surveillance depuis une semaine, en raison d'un énorme regain d'activité sismique. Selon Angel Victor Torres, il contiendrait entre 17 et 20 millions de mètres cubes de magma. D'après le coordinateur scientifique de l'Involcan, Nemesio Perez, l'activité du volcan pourrait durer «plusieurs semaines voire quelques mois», en raison de la présence d'une seconde poche de magma située à 20 ou 30 kilomètres de profondeur.

(L'essentiel/afp)