Incendie à la Grande Canarie

20 août 2019 19:24; Act: 21.08.2019 09:31 Print

«Une injection de chagrin et d'espoir à la fois»

Tandis que l'avancée des flammes semble ralentir, des images montrant deux agents de la garde civile venir en aide à un chien apeuré ont mis du baume au cœur des internautes.

Sur ce sujet
Une faute?

La progression de l'incendie qui ravage depuis samedi l'île espagnole de Grande Canarie a ralenti dans la nuit de lundi à mardi grâce à la diminution du vent, ont annoncé mardi les autorités locales. «Par chance, le vent est tombé. Par conséquent, la nuit s'est très bien passée, contrairement à ce à quoi nous nous attendions», a expliqué un responsable de l'île de Grande Canarie, Antonio Morales, sur la radio Cadena Ser.

Les autorités étaient particulièrement inquiètes pour le parc naturel de Tamadaba, une forêt de pins parmi les territoires les plus sauvages de l'île. Finalement, il semble que la zone ait été moins touchée que prévu. Les flammes «n'ont pas atteint la Réserve naturelle intégrale d'Inagua. Il s'est agi en majorité d'un feu superficiel de faible intensité» dans le parc, a précisé Antonio Morales.

«Vous êtes des anges, merci»

Un millier de pompiers et agents sont mobilisés sur le terrain, ainsi qu'une quinzaine d'appareils aériens. Parmi eux, deux membres de la garde civile qui s'assuraient que la région de Cruz de Tejeda avait été totalement évacuée ont fait une touchante rencontre. Les deux gardes sont en effet tombés sur un chien esseulé et visiblement terrorisé. Des images repérées par le Huffington Post montrent les agents calmer l'animal, lui donner à boire et lui rafraîchir la tête dans un endroit sec et sûr.

Cette vidéo a réchauffé le cœur de nombreux internautes espagnols: «Nos applaudissements et nos ovations pour tous ceux qui suent sang et eau pour la Grande Canarie», a commenté un internaute. «Une injection de chagrin et d'espoir à la fois. Sentiment étrange, entre larmes et joie», a ajouté un autre utilisateur. «Vous êtes des anges, merci», a écrit une internaute. Sur d'autres images, on peut également voir des pompiers secourir in extremis des chiens errants. «Quelques minutes de plus, et ils seraient morts asphyxiés ou calcinés», peut-on lire dans la légende de la vidéo.

Selon Antonio Morales, une partie des milliers de personnes évacuées pourraient être autorisées à regagner leurs habitations si l'amélioration des conditions se maintient.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Léon le 20.08.2019 20:07 Report dénoncer ce commentaire

    Félicitations monsieur

  • avis le 20.08.2019 20:55 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bravo bravo

  • cocou le 20.08.2019 20:56 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    un grand bravo pour votre dévouement respect total a tous ces Hommes

Les derniers commentaires

  • Blanc-Neige le 21.08.2019 08:56 Report dénoncer ce commentaire

    Bravo, merci comme quoi il y a encore des personnes qui ont encore du cœur.

  • sparo le 21.08.2019 08:54 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    respect total ,bravo

  • Sandra le 21.08.2019 00:59 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Merci bravo !!

  • lin le 20.08.2019 22:09 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Malheureusement il y a beaucoup de chiens abondonnés et sauvages .... pas seulement en cas d’incendie , mais j’en ai vu dans les montagnes ..... c’est la cause que je n’aime plus retourner dans des endroits où on voit tant de misère

  • Le Belge le 20.08.2019 21:42 Report dénoncer ce commentaire

    Ce sont des gars comme ceux là que j'aimerais bien comme amis...Quand je vois des gens pareils, j'ai espoir que tout n'est pas perdu dans ce monde.