Catastrophes

12 février 2019 14:59; Act: 12.02.2019 15:24 Print

Une réserve en cas de catastrophes naturelles

Les députés européens ont voté ce mardi la mise en place d'une réserve de ressources communes pour l'UE afin d'aider les pays membres frappés par une catastrophe.

storybild

(photo: AFP/Valerie Gache)

Sur ce sujet
Une faute?

Avec 620 voix pour et 22 contre, le Parlement européen a adopté un texte optant pour «une mise à niveau du mécanisme de protection civile de l'UE». Pour l'instant il s'agit d'un système volontaire, l'UE coordonne les contributions volontaires des pays quand une assistance est demandée dans le cas où une catastrophe survient.

Ces dernières années, les États membres ont eu des difficultés à s'entraider étant donné les phénomènes climatiques, parfois simultanés dans différents pays. La réserve de ressources «RescEU» pourrait donc permettre d'améliorer cette entraide entre membres.

«Ces moyens s’ajouteront aux capacités nationales mais ne les remplaceront pas», précise le Parlement européen dans un communiqué. «RescEU» sera utilisé «lorsque les ressources déployées par les États membres ne seront pas suffisantes pour répondre à une catastrophe».

Prêt pour l'été 2019

Le texte, qui a déjà fait l'objet d'un accord informel avec le Conseil de l'UE représentant les États membres, entrera en vigueur après une adoption finale par le Conseil et devrait être applicable à l'été prochain afin«d'éviter une répétition de ce que nous avons vécu en Grèce en 2018 et au Portugal en 2017», s'est réjouie la députée italienne Elisabetta Gardini, chargée de ce dossier au Parlement.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Ivan le 12.02.2019 18:30 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bah.... ça fait combien d’années que l’UE existe? Ils ont bien réfléchi avant de faire une chose intelligente

  • philix le 13.02.2019 02:21 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et qui va payer tout ça ? Hein ..

Les derniers commentaires

  • philix le 13.02.2019 02:21 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et qui va payer tout ça ? Hein ..

    • Luxo le 13.02.2019 11:58 Report dénoncer ce commentaire

      j'espère que c'est les pays riches qui vont payer. Il est normal que les pays avec un PIB élevé aident financièrement ceux qui subissent des catastrophes naturelles en Europe et dans le monde

  • Ivan le 12.02.2019 18:30 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bah.... ça fait combien d’années que l’UE existe? Ils ont bien réfléchi avant de faire une chose intelligente