Violences en Catalogne

19 octobre 2019 10:20; Act: 19.10.2019 11:45 Print

Une soirée de chaos au centre de Barcelone

Les Catalans étaient un demi-million dans la rue vendredi à Barcelone... avant que les violences n'éclatent. Les images sont de plus en plus impressionnantes.

Sur ce sujet
Une faute?

De violents affrontements entre militants indépendantistes radicaux et forces de l'ordre ont provoqué des scènes de chaos, vendredi soir dans le centre de Barcelone, après une manifestation pacifique monstre contre la condamnation des dirigeants indépendantistes. Après des heures de guerre de positions près du commissariat central entre radicaux lançant des pierres ou des objets métalliques et forces de l'ordre répondant par tirs de balles en caoutchouc et de gaz lacrymogènes, les troubles se sont étendus au reste du centre de la ville.

De nombreux feux ont été allumés, notamment sur la Place de Catalogne en haut des célèbres Ramblas, et des barricades élevées dans de nombreuses rues par des centaines de manifestants masqués ou casqués, criant «les rues seront toujours à nous». La police a aussi utilisé un canon à eau à leur encontre.

Dans cette ville très prisée des touristes internationaux, la police régionale a conseillé en anglais sur son compte Twitter de «ne pas approcher» des zones du centre de la ville en raison d'«actes violents et de sérieux incidents». Vers une heure du matin, la situation «paraissait plus calme», selon un porte-parole de la police régionale, dans la ville dont se dégageait une forte odeur de fumée. Il y aurait eu plus de 180 blessés dans la soirée.

(L'essentiel/nxp/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • shrimp le 19.10.2019 12:06 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @democratie: le peuple n’a jamais eu le pouvoir nulle part. Il élit des représentants a une petite majorité et s’en remet à leurs décisions. La solution n’est pas la violence et de tout casser, ou est-ce que votre idéal c’est de vivre sans règles comme les zadistes l’ont fait à notre dame des landes?

  • pelicano le 19.10.2019 16:36 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Une partie des catalans veut l’indépendance mais l’autre partie la rejette.

  • démocratie le 19.10.2019 10:50 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Démocratie = le peuple a le pouvoir de decider ce qui est mieux pour lui. Oligarchie = les politiques, les banques et les entreprises multinationales ont le pouvoir

Les derniers commentaires

  • pelicano le 19.10.2019 16:36 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Une partie des catalans veut l’indépendance mais l’autre partie la rejette.

  • Des BlackBlocks, pas des indépendantiste le 19.10.2019 13:07 Report dénoncer ce commentaire

    Ce ne sont pas des indépendantistes mais des Black Blocks (extrême gauche). L'AFP a l'habitude de mélanger les gens dans ses dépêches afin de discréditer les gens pacifistes (cf les gilets jaunes en France). Le comble c'est que les catalans veulent leur indépendance pour ne plus rien avoir à payer à Madrid, alors que les Black Blocks sont des profiteurs du système social .

    • Lestrollsrusses le 19.10.2019 15:19 Report dénoncer ce commentaire

      Tout le monde mélange tout, heureusement les courageux lecteurs sont là pour rectifier.

  • shrimp le 19.10.2019 12:06 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @democratie: le peuple n’a jamais eu le pouvoir nulle part. Il élit des représentants a une petite majorité et s’en remet à leurs décisions. La solution n’est pas la violence et de tout casser, ou est-ce que votre idéal c’est de vivre sans règles comme les zadistes l’ont fait à notre dame des landes?

  • Luxtjs le 19.10.2019 11:34 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Les manifestations independentistes sont pacifiques et sans violences. J'en étais convaincu, maintenant je doute, ce qui est en train de discréditer le mouvement.

  • démocratie le 19.10.2019 10:50 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Démocratie = le peuple a le pouvoir de decider ce qui est mieux pour lui. Oligarchie = les politiques, les banques et les entreprises multinationales ont le pouvoir