En Belgique

09 juin 2020 14:46; Act: 09.06.2020 14:56 Print

Une statue de l'ex-​​roi des Belges Léopold II retirée

Une statue de l'ex-roi des Belges Léopold II a été retirée d'un square, mardi, à Anvers (nord) pour être entreposée dans les réserves d'un musée local.

storybild

La statue ne sera plus remise sur le square. (photo: AFP/Jonas Roosens)

Sur ce sujet
Une faute?

Cette décision intervient après la mobilisation ce week-end de plusieurs milliers de personnes à travers la Belgique, lors de manifestations organisées contre le racisme et en hommage à George Floyd, un Afro-américain tué fin mai, par un policier blanc, aux États-Unis.

Cette statue située à côté d'une église à Ekeren, sur la commune d'Anvers, avait été vandalisée la semaine dernière, comme plusieurs autres sculptures représentant Léopold II.

«La mission civilisatrice»

Ce descendant de la dynastie allemande des Saxe-Cobourg qui fut le roi des Belges de 1865 à 1909 est notamment resté dans les mémoires pour avoir colonisé le Congo, pays (l'actuelle RDC) qui fut longtemps sa propriété privée.

Au nom de «la mission civilisatrice» de la Belgique au Congo, il a mis en place un régime décrit par les historiens comme très brutal, basé sur l'exploitation du caoutchouc par le travail forcé.

Selon Johan Vermant, porte-parole du bourgmestre d'Anvers Bart De Wever, la statue située à Ekeren devait de toutes façons être retirée dans le cadre d'un réaménagement du square en 2023. Mais comme elle a été «gravement vandalisée la semaine passée», son transfert au musée Middelheim d'Anvers a été anticipé, a-t-il expliqué dans un message à l'AFP. «La statue ne sera plus remise sur place»,a-t-il conclu.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • the Finn le 09.06.2020 15:26 Report dénoncer ce commentaire

    Europe, tu te vends et tu tournes le dos à ta propre identité! La réponse est à l'est! Traditions et histoire, n'en déplaise au bobos et aux anarchistes!

  • Très souvent censuré par L'Essentiel le 09.06.2020 17:15 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et "au pays", on peut aussi déboulonner les statues des Mobutu, Kabila et autres dictateurs qui préfèrent laisser leur population crever de faim plutôt que de lui permettre d'exploiter les immenses richesses du pays.

  • Klimonos le 09.06.2020 15:46 Report dénoncer ce commentaire

    Dans ce cas, on peut déboulonner toutes les statues des souverains anglais, français, hollandais, portugais, israéliens, ....

Les derniers commentaires

  • Rose le 09.06.2020 22:46 Report dénoncer ce commentaire

    J'ai nettement l'impression que ce mouvement visant les statues va à l'encontre du mouvement anti-raciste. Une vague de votre à droite ou à l'extrême-droite est à prévoir si cette "mode" contre-productive persiste.

  • Escolano Michel le 09.06.2020 21:00 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Qui commande en Belgique ?

  • Belga le 09.06.2020 20:56 Report dénoncer ce commentaire

    Ne pas oublier d'ou on vient si on veut savoir ou l'on va. Notre histoire, tant belle que mauvaise, restera toujours notre histoire.

  • La Belge le 09.06.2020 20:54 Report dénoncer ce commentaire

    Peuple sans colonne vertébrale, vos élus vous représentent bien. Excepté un passeport, nous n'avons plus rien en commun et tant mieux.

  • John Doe and Cie. le 09.06.2020 20:23 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il y’en a aussi une à Arlon...