Au Royaume-Uni

20 janvier 2020 12:02; Act: 20.01.2020 12:13 Print

Une vague blesse le passager d'un train

La tempête Brendan qui s'est abattue la semaine dernière sur la Grande-Bretagne, a blessé le passager d'un train. Il a été percuté par une vague qui a brisé des fenêtres.

storybild

Certaines fenêtres du train ont été complètement détruites par les vagues qui sont venues s'abattre sur le train. (photo: Twitter)

Sur ce sujet
Une faute?

Moments de terreur, jeudi, dans un convoi qui circulait sur la côte entre Exeter et Paignton, au sud-ouest de la Grande-Bretagne. Certaines fenêtres du train ont été complètement détruites par les vagues qui sont venues s'abattre sur le train.

«Déjà avant que la vague ne détruise les fenêtres, l'eau nous a frappé plusieurs fois», a raconté un passager aux médias locaux. «Tout à coup nous avons entendu une déflagration et les vitres se sont brisées. Nous avons eu très peur». La Great Western Railway a confirmé l'accident. Un passager a été légèrement blessé, mais il n'a pas nécessité d'hospitalisation.

La tempête Brendan s'est abattue sur le Royaume-Uni, la semaine dernière. Les îles britanniques ont subi des vents allant jusqu'à 130 km/h.

(L'essentiel/utes)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Marina Bobarskaya le 20.01.2020 12:09 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Le changement climatique et le réchauffage ne laisse aucune chance, aucun répit ...

  • Ant le 20.01.2020 14:54 Report dénoncer ce commentaire

    Normal quand il y a une tempête.

  • censuré le 20.01.2020 13:42 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    cela arrive souvent en cas de tempête sur la nationale longeant la Méditerranée entre Sainte Maxime et Frejus. les vagues projettent des pierres qui brisent les vitres des véhicules.

Les derniers commentaires

  • Ant le 20.01.2020 14:54 Report dénoncer ce commentaire

    Normal quand il y a une tempête.

  • censuré le 20.01.2020 13:42 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    cela arrive souvent en cas de tempête sur la nationale longeant la Méditerranée entre Sainte Maxime et Frejus. les vagues projettent des pierres qui brisent les vitres des véhicules.

  • Marina Bobarskaya le 20.01.2020 12:09 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Le changement climatique et le réchauffage ne laisse aucune chance, aucun répit ...

    • Mimi le 20.01.2020 12:45 Report dénoncer ce commentaire

      Moi ce qui m'interpelle d'abord, c'est qu'on laisse circuler un train sur un tronçon longeant de très très prêt les côtes en pleine tempête…

    • GoGretaGo le 20.01.2020 15:48 Report dénoncer ce commentaire

      C'est clair que le chauffage et le rechauffage sont des vrais gros problèmes

    • Cancoillotte le 20.01.2020 16:10 Report dénoncer ce commentaire

      Il s'agit d'un événement météorologique, pas climatique. Un seul éventement pris à un endroit donné à un instant donné ne nous apprend rien sur le climat.

    • Bizontin le 20.01.2020 21:06 Report dénoncer ce commentaire

      Le chauffage et réchauffage probablement...

    • Jeanette Lemonier le 20.01.2020 22:31 Report dénoncer ce commentaire

      Le changement climatique et le réchauffage n'ont rien à voir avec ses vagues qui existent depuis des millénaires

    • NoComent le 20.01.2020 22:51 Report dénoncer ce commentaire

      Le "réchauffage" ...mais bien sûr... !