Bilan alourdi

12 décembre 2019 19:46; Act: 12.12.2019 19:51 Print

Une victime de la fusillade d'Ostrava est décédée

Le bilan de la fusillade survenue mardi en République tchèque s'est alourdi jeudi, avec le décès d'une femme hospitalisée depuis le drame pour une blessure à la tête.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

Une femme blessée à la tête durant une fusillade dans un hôpital tchèque cette semaine est morte jeudi, devenant la septième victime du tireur. Le tueur solitaire avait ouvert le feu mardi dans une salle d'attente du service de traumatologie de l'hôpital universitaire d'Ostrava, à 300 kilomètres à l'est de Prague. Il avait tué sur le coup six personnes et en avait blessé trois, dont la femme décédée jeudi.

«La dame a succombé à ses blessures et elle est morte cet après-midi», a déclaré jeudi la porte-parole de l'hôpital, Petra Petlachova. Blessée à bout portant comme les autres victimes, la femme était dans un état critique après avoir été opérée. Mme Petlachova a ajouté qu'un homme blessé mardi était sorti de l'hôpital jeudi matin, et que la vie de l'autre blessé, toujours hospitalisé, n'était pas menacée.

La police n'a pas encore réussi à déterminer les motivations du tueur, un homme de 42 ans identifié par les médias tchèques comme Ctirad Vitasek. Certains médias ont évoqué des troubles mentaux. Des témoins ont déclaré à la presse locale que Vitasek croyait souffrir du cancer et que personne ne voulait le soigner. Le tireur avait pris la fuite dans sa voiture, déclenchant une chasse à l'homme impliquant des centaines de policiers et deux hélicoptères. La police l'avait finalement repéré dans un village proche d'Ostrava, où il s'est suicidé d'une balle dans la tête en voyant un hélicoptère le survoler.

(L'essentiel/afp)