Bras de fer avec Bruxelles

25 octobre 2021 12:12; Act: 25.10.2021 12:48 Print

Varsovie dénonce «un pistolet braqué sur la tempe»

Le Premier ministre polonais a accusé la position de l'Union européenne qui exige qu'il revienne sur ses réformes judiciaires en le menaçant de sanctions.

storybild

La Pologne compte bien résister à la Commission européenne. (photo: AFP/Ronald Wittek)

Sur ce sujet
Une faute?

Dans le Financial Times, Mateusz Morawiecki a exhorté l'UE à revenir sur sa demande auprès de la Cour européenne de justice d'infliger une amende à la Pologne en raison de ces réformes. La Pologne est engagée dans une confrontation acerbe avec l'UE au sujet d'une série de réformes judiciaires controversées.

Bruxelles estime que ces réformes entravent les libertés démocratiques, mais le gouvernement populiste nationaliste défend qu'elles sont nécessaires pour éradiquer la corruption parmi les juges. «Ce serait la chose la plus sage qu'ils puissent faire. Parce qu'alors nous ne discuterions plus avec un pistolet braqué sur la tempe», a-t-il dit.

«Une troisième guerre mondiale?»

À la question de savoir si, en représailles, la Pologne pourrait opposer son veto à des projets importants de l'UE, il a répondu: «Que va-t-il se passer si la Commission européenne déclenche la troisième guerre mondiale? Si elle le fait, nous défendrons nos droits avec toutes les armes dont nous disposons». Début octobre, la Cour constitutionnelle polonaise a jugé que certains pans du droit européen étaient incompatibles avec la Constitution du pays. Une décision qui a fait craindre que la Pologne ne quitte l'Union européenne.

Dans un commentaire sarcastique sur Twitter, l'ancien président du Conseil européen et chef aujourd'hui du plus grand parti d'opposition polonais, Donald Tusk, a réagi à l'interview du Premier ministre en ironisant sur la perspective évoquée d'une «3e guerre mondiale provoquée par le conflit entre la Pologne et l'UE».

La semaine dernière, le conflit a terni le sommet des dirigeants européens à Bruxelles. M. Morawiecki a affirmé que la Pologne était «prête au dialogue», mais n'agirait pas «sous la pression d'un chantage». Plusieurs dirigeants de l'UE présents au sommet ont insisté pour que Bruxelles ne débloque pas les 36 milliards d'euros de fonds de relance postpandémique attendus par la Pologne, tant que la question n'est pas résolue.

Le différend porte essentiellement sur une nouvelle chambre disciplinaire pour les juges, que la Cour de justice des Communautés européennes a jugée illégale. La Pologne a promis de la supprimer mais ne l'a toujours pas fait.

(L'essentiel/AFP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • George le 25.10.2021 12:42 Report dénoncer ce commentaire

    laissez les donc sortir de l'UE

  • Brexiteer le 25.10.2021 13:29 Report dénoncer ce commentaire

    Avec le BREXIT on a perdu un contributeur net au club, si la Pologne et l'Hongrie partaient, on n'aurait même pas besoin d'augmenter les cotisations des autres. Alors les amis ne vous gêner pas, mais n'oubliez pas que ceux qui font le sale boulot chez vous (en Pologne notamment) ce sont les Roumains et en quittant le club, vous n'aurez pas seulement plus les chèques de Maman Bruxelles, mais vous n'aurez plus non plus la main-d'oeuvre dont vous avez besoin tout comme les Britanniques.

  • sarko le 25.10.2021 12:38 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Que l’Europe exige déjà que les pays fondateurs respectent les loi européenne !!! La Pologne est libre de quitter l’Europe comme l’Ukraine . Tous les pays membres de l’Europe le sont devenus parce que ils ont demandé à le devenir !!!

Les derniers commentaires

  • ALLS le 26.10.2021 15:03 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Les regles sont simples a comprendre soit on les respecte soit c est dehors ... les anglais nous font dejà assez suer comme ça ... mettond le 31 decembrd et après dehorw on coupe le robinet ça suffit

  • Luis le 26.10.2021 12:38 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bruxelles ne devrait pas dictée les lois dans l'dit union mais laisser le choix des peuples Européens décider qui est bien ou mal pour son pays.

  • Le bon gars le 26.10.2021 08:15 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Au revoir la Pologne. On verra quand la Russie viendra faire une visite chez eux.

    • Resident le 26.10.2021 08:56 Report dénoncer ce commentaire

      La Russie n'a aucune intention d'aller faire une visite en Pologne. Les Russes ne sont pas fous a ce point.

  • cassepasles le 26.10.2021 08:11 Report dénoncer ce commentaire

    la Russie vous attendent, foncez

    • Resident le 26.10.2021 08:57 Report dénoncer ce commentaire

      La Russie n'a aucune intention d'aller en Pologne. Les Russes sont fous, c'est vrai, mais pas a ce point.

  • bellat le 26.10.2021 06:33 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Dehors, ils souhaitent recevoir !!!! mais jamais donner , ce n est pas esprit européen . La Pologne a toujours profité de l Europe sans aucun retour , il n est oas si lointain la circulation en chariot poussée par des chevaux, début 90 !!!! Merci Europe pour l argent mais non pour avoir ses valeurs. Des opportunistes donc bon vent