Pratiques estivales

15 juillet 2020 12:06; Act: 15.07.2020 12:34 Print

Voilà pourquoi plonger d'un pont est dangereux

Une vidéo qui tourne sur les réseaux sociaux montre deux jeunes se lancer dans le Rhin depuis un pont. Leur saut a failli très mal se terminer.

Sur ce sujet
Une faute?

Ceux qui admiraient, ou qui filmaient la scène, ont retenu leur souffle après avoir vu une jeune femme sauter d’un pont à Bâle, sur la frontière franco-suisse, et manquer de s’écraser sur un nageur qui se laissait glisser dans le Rhin. Vu les images, il s’en est fallu de peu pour qu’un drame se produise. Car si le nageur avait été percuté, il aurait sans nul doute subi de graves lésions.

La vidéo de ce saut circule sur WhatsApp mais son auteur est inconnu. Quelques éléments laissent penser qu’elle a été tournée ces derniers jours. «Ces images montrent à quel point sauter d’un pont est dangereux», commente Toprak Yerguz, porte-parole du Département de la justice de Bâle. Celui-ci précise du reste que cette pratique est interdite depuis le 1er juillet et qu’elle est passible d’une amende de 150 francs, soit environ 140 euros. La police patrouille au bord du fleuve et Toprak Yerguz affirme que si les agents voient quelqu’un sauter, ils feront en sorte de le repêcher pour le sanctionner.

Christian Senn, président de la Société de sauvetage bâloise, s’inquiète de voir que ce genre de pratiques estivales ont toujours cours. Car, outre les nageurs, le trafic sur le Rhin s’est intensifié et les dangers se multiplient. Par ailleurs, même si on est très attentif avant de sauter, d’autres dangers sont invisibles. «Des débris flottent parfois juste sous la surface de l’eau», met en garde Christian Senn.

(L'essentiel/lh/jfz)