En Allemagne

05 décembre 2018 07:24; Act: 05.12.2018 09:54 Print

Vote historique pour l'avenir d'Angela Merkel

L'Union chrétienne-démocrate (CDU), le parti conservateur allemand, va nommer vendredi un successeur à Angela Merkel, après 18 ans de règne.

storybild

Friedrich Merz, Annegret Kramp-Karrenbauer et Jens Spahn, les trois candidats à la succession à Angela Merkel.

Sur ce sujet
Une faute?

La fin d'une époque: le parti conservateur allemand désigne vendredi un successeur à Angela Merkel, après 18 ans de règne, un vote déterminant aussi bien pour l'avenir de la chancelière que du pays tout entier. Le choix des 1 001 délégués de l'Union chrétienne-démocrate (CDU) réunis en congrès à Hambourg s'annonce historique car «qui remporte la présidence du plus grand parti d'Allemagne deviendra aussi à terme chancelier ou chancelière», indique à l'AFP Eckhard Jesse, politologue à l'Université de Chemnitz.

À deux jours de l'élection, les jeux sont loin d'être faits entre les deux favoris. D'un côté, la Sarroise Annegret Kramp-Karrenbauer («AKK»), 56 ans, secrétaire générale du parti surnommée «Merkel bis» car elle partage en partie la ligne centriste de la chancelière. De l'autre, le millionnaire Friedrich Merz, 63 ans, tenant d'un virage à droite du parti et du pays. Autrefois mis sur la touche par Mme Merkel, il fait son retour dans le sérail après une décennie de traversée du désert. Le jeune ministre de la Santé Jens Spahn, un autre anti-Merkel, est jugé hors course.

Une crise bien pire encore

À la tête de la première économie européenne depuis 13 ans, celle que l'opinion surnommait affectueusement «Mutti» (Maman) au temps de sa gloire a été contrainte en octobre, après deux élections régionales très décevantes, d'annoncer qu'elle céderait les rênes du parti. Elle veut quand même boucler son quatrième et dernier mandat de chancelière, soit gouverner jusqu'en 2021. Mais cela dépendra en grande partie du nom de son successeur à la tête de la CDU. Le parti a plus que jamais besoin d'un nouveau souffle. Attaqué sur la droite par l'Alternative pour l'Allemagne (AfD, extrême droite) et rongé au centre par les Verts, il ne récolte plus avec son allié bavarois CSU que 26 à 28% d'intentions de vote dans les sondages. Aux législatives de septembre 2017, il était sorti affaibli, mais avec encore 33% de suffrages.

Son partenaire gouvernemental, le parti social-démocrate (SPD), traverse lui une crise bien pire encore. L'AfD, qui a fait une entrée fracassante à la chambre des députés il y a un an, s'est nourrie des peurs liées à la politique migratoire généreuse de la chancelière. Elle avait ouvert en grand les portes de l'Allemagne à plus d'un million de réfugiés syriens ou irakiens entre 2015 et 2016. Pour les candidats au poste suprême de la CDU, l'objectif est de récupérer ses électeurs, d'où leur position particulièrement dure sur l'accueil des migrants. Friedrich Merz a même remis en cause le droit d'asile tel qu'il est inscrit dans la constitution. «AKK» s'est quant à elle prononcée pour le renvoi immédiat de tout réfugié reconnu coupable de crime, y compris Syrien. Tous les prétendants cherchent leur manière de se démarquer de l'héritage de la chancelière.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Sylvie le 05.12.2018 07:48 Report dénoncer ce commentaire

    18 ans de règne? Elle a été déclarée chancelière pour la première fois en 2005,

Les derniers commentaires

  • Sylvie le 05.12.2018 07:48 Report dénoncer ce commentaire

    18 ans de règne? Elle a été déclarée chancelière pour la première fois en 2005,

    • Oui Mais le 05.12.2018 13:58 Report dénoncer ce commentaire

      Son règne de chancelière se termine en 2023

    • François le 06.12.2018 11:24 Report dénoncer ce commentaire

      Faux: Si elle y arrive elle finira sa chancellerie en 2021. PAr contre contre, elle a été investie à la tête du CDU en 2000, soit il y a 18 ans.