Guerre dans l'est prorusse

21 avril 2019 22:21; Act: 21.04.2019 22:25 Print

Zelensky veut «relancer» le processus de paix

Le comédien novice en politique, largement élu président d'Ukraine, a déclaré dimanche souhaiter «arrêter le feu» dans l'est séparatiste prorusse.

storybild

Volodymyr Zelensky souhaite notamment obtenir la libération des prisonniers ukrainiens en Russie. (photo: AFP/Genya Savilov)

Sur ce sujet
Une faute?

Le comédien novice en politique Volodymyr Zelensky, largement élu président d'Ukraine, a déclaré dimanche souhaiter «relancer» le processus de paix impliquant la Russie sur la guerre dans l'est séparatiste prorusse afin «d'arrêter le feu» et de libérer les prisonniers ukrainiens en Russie. «Nous allons poursuivre le processus de Minsk, nous allons le relancer», a-t-il déclaré à la presse au cours de sa première conférence de presse après le vote, en référence aux accords de paix signés en février 2015 dans la capitale bélarusse sous l'égide de Kiev, Moscou, Paris et Berlin.

Baptisés Accords de Minsk 2, ces documents ont permis de réduire considérablement le niveau des violences, sans pour autant mettre fin aux hostilités. Le règlement politique du conflit reste lui au point mort. Près de 13 000 personnes ont été tuées en cinq ans par la guerre dans l'est de l'Ukraine. Alors que de nombreuses trêves ont été annoncées par les belligérants mais jamais respectées, l'Ukraine et les Occidentaux accusent la Russie de soutenir militairement les séparatistes, ce que Moscou dément malgré les élements en ce sens relevés par plusieurs médias internationaux.

«Le plus important» est «de cesser le feu»

«Le plus important» est «de cesser le feu», a encore fait valoir M. Zelensky. «La tâche numéro un est de faire revenir tous nos prisonniers, nos marins», a-t-il poursuivi, ajoutant qu'il ferait «tout pour faire revenir nos gars chez eux». Kiev et l'Occident dénoncent la détention par la Russie et les séparatistes de plusieurs dizaines d'Ukrainiens, considérés comme prisonniers politiques ou de guerre dans leur pays.

Parmi ceux-ci, figurent notamment le cinéaste Oleg Sentsov, condamné par la justice russe à 20 ans de camp pour «terrorisme», et 24 marins ukrainiens faits prisonniers en novembre 2018 après un incident armé près du détroit de Kertch, au large de la Crimée annexée par la Russie il y a cinq ans. L'Ukraine et l'Occident ont accusé la Russie d'avoir bloqué les négociations sur la libération de prisonniers dans l'attente d'un éventuel changement de président à Kiev.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Droit international le 22.04.2019 07:48 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Annexée la Crimée ? Mais je croyais que les citoyens par référendum avaient voté pour l'indépendance et le rattachement à la Russie légalement avec le droit international.

  • Lesly le 23.04.2019 14:05 Report dénoncer ce commentaire

    à tous les choqués par l'annexion: Supposons que l'UE devienne un seul pays, avec une seule langue et un gouvernement unique. Un petit bonhomme de nationalité lux. né en France donne la Lorraine au Luxembourg et la Sicile à l'Espagne. Ce pays unique éclate, les pays redeviennent indépendants sans tenir compte des donations et des cadeaux! Si un jour ou l'autre la France reprend la Lorraine a-t-elle raison ou pas? Si un jour ou l'autre l'Italie reprend la Sicile a-t-elle raison ou pas? Eh bien pour la Crimée c'est pareil, inutile de chercher des remarques de l'opinion internationale

  • Lecteur le 23.04.2019 12:34 Report dénoncer ce commentaire

    Il faudrait faire des sanctions à la France qui a annexé l'Alsace qui appartenait à l'Allemagne!

Les derniers commentaires

  • Un peu de réalisme le 23.04.2019 14:58 Report dénoncer ce commentaire

    Juste pour info à vous tous: Depuis 1917 la Russie a cédé et donné l'indépendance à beaucoup de pays, mais elle n'en a annexé aucun!

  • Lesly le 23.04.2019 14:05 Report dénoncer ce commentaire

    à tous les choqués par l'annexion: Supposons que l'UE devienne un seul pays, avec une seule langue et un gouvernement unique. Un petit bonhomme de nationalité lux. né en France donne la Lorraine au Luxembourg et la Sicile à l'Espagne. Ce pays unique éclate, les pays redeviennent indépendants sans tenir compte des donations et des cadeaux! Si un jour ou l'autre la France reprend la Lorraine a-t-elle raison ou pas? Si un jour ou l'autre l'Italie reprend la Sicile a-t-elle raison ou pas? Eh bien pour la Crimée c'est pareil, inutile de chercher des remarques de l'opinion internationale

  • Capitaine Hadock le 23.04.2019 13:15 Report dénoncer ce commentaire

    les commentaires parlent de Crimée alors qu'elle n'est pas du tout concernée. Lisez l'article bon sang, il parle de l'Est de l'Ukraine, du Donbass!!

  • Lecteur le 23.04.2019 12:34 Report dénoncer ce commentaire

    Il faudrait faire des sanctions à la France qui a annexé l'Alsace qui appartenait à l'Allemagne!

  • l'Autrichien le 22.04.2019 12:24 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Le Suisse a raison et le Russe aussi quand il parle de droit international