En Grande-Bretagne

09 août 2014 10:10; Act: 09.08.2014 00:03 Print

La cigarette électronique fait sa première victime

Un Britannique de 62 ans a été retrouvé mort mardi dans sa maison, située près de Liverpool, dans un incendie vraisemblablement déclenché par l'explosion d'une e-cigarette.

Une faute?

Plusieurs médias britanniques ont rapporté vendredi qu'un habitant de Wallasey, petite ville du Merseyside, avait été découvert sans vie dans son salon à la suite d'un incendie.

«Si la cause de la mort n’a pas encore été clairement établie, les pompiers qui ont examiné les lieux ont constaté qu’une cigarette électronique en charge dans la chambre avait explosé, provoquant un incendie en enflammant le tube d’une bouteille à oxygène qui se trouvait à proximité», a expliqué le porte-parole de la Merseyside Fire and Rescue MFRS, les pompiers locaux, aux médias.

Chargeur mis en cause

«L’enquête pour déterminer la cause exacte de l’incendie se poursuit, mais à ce stade, il semblerait que le chargeur utilisé n’était pas celui fourni avec la cigarette électronique», a déclaré Myles Platt, un membre du MFRS. D'ailleurs, une campagne de sensibilisation a été lancée sur l'utilisation des cigarettes électroniques et leurs chargeurs respectifs. En effet, pas moins de neuf sinistres impliquant une e-cigarette ont été signalés dans la région depuis le début de l'année.

«Nous exhortons les gens à toujours utiliser leur équipement électronique conformément aux instructions du fabricant et à utiliser uniquement le chargeur d’origine», a insisté le MFRS. L'enquête se poursuit pour découvrir les circonstances exactes de la mort du sexagénaire.

(L'essentiel/adi)