ACCIDENT EN SUISSE

05 juillet 2013 12:39; Act: 05.07.2013 12:57 Print

Une jeune fille brûlée par son smartphone

Une Suissesse de 18 ans a littéralement pris feu après que son téléphone portable s'est mis à brûler dans sa poche. Elle souffre de graves blessures.

storybild

La mésaventure de Fanny a fait la une du quotidien orange, vendredi. - Photo: dr/Facebook

  • par e-mail

«J'ai entendu un bruit d'explosion, puis j'ai senti une odeur chimique bizarre». Comme Fanny Schlatter, une apprentie suisse de 18 ans, le raconte vendredi dans le journal suisse Le Matin, elle n'a pas compris immédiatement que son téléphone portable venait de prendre feu dans sa poche. Quelques secondes plus tard, des flammes jaunes atteignaient l'épaule de cette apprentie peintre en bâtiment de 18 ans et lui brûlaient la cuisse au 3e degré.

Et le pire a peut-être été évité en ce lundi 1er juillet, grâce au sang-froid de son patron. «Je lui ai gueulé de virer son froc, raconte-t-il. Mais elle était trop choquée pour le faire alors je le lui ai arraché». Selon le maître d'apprentissage, qui a accompagné Fanny à la permanence médicale, la blessure n'était pas belle à voir. C'est en voulant récupérer son téléphone que la jeune femme a vraiment compris ce qui venait de lui arriver.

Une plainte va être déposée

«Sérieusement, faites gaffe avec vos smartphones, prévient-elle depuis sur sa page Facebook. Moi je n'ai rien vu venir. Imaginez que vous dormiez et que votre natel (NDLR: GSM en Suisse) prenne feu à côté de vous... C'est vraiment grave». En arrêt maladie jusqu'à mi-août, Fanny peut également tirer un trait sur ses vacances à la mer.

Une plainte va être déposée contre le fabricant. «Je vais tout faire pour qu'ils paient. Car maintenant c'est moi qui crève de mal, qui ne peut plus partir en vacances et qui aurai une cicatrice». Mais Fanny n'a pas pour autant renoncé aux portables. Elle a déjà récupéré un vieil appareil qui appartenait à sa maman!

(L'essentiel Online/frb)