Récompense littéraire

03 novembre 2016 12:50; Act: 03.11.2016 13:50 Print

Le prix Goncourt décerné à Leïla Slimani

Le prix Goncourt, le plus prestigieux de l'édition francophone, a été décerné jeudi à la Franco-Marocaine Leïla Slimani, 35 ans, pour «Chanson Douce» (Gallimard).

storybild

«Chanson douce» est le deuxième roman de la jeune romancière. (photo: AFP)

  • par e-mail
Sur ce sujet

Avec ce deuxième livre, Leïla Slimani rejoint les rares femmes figurant au palmarès du Goncourt. Au cours de ces 20 dernières années, le prix n'avait récompensé que quatre lauréates. L'écrivain raconte dans ce roman l'assassinat de deux jeunes enfants par leur nourrice. L'ouvrage, qui se dévore comme un thriller, est aussi un livre implacable sur les rapports de domination et la misère sociale.

Le prix Renaudot, lui, a été attribué à la romancière et dramaturge française Yasmina Reza, 57 ans, pour «Babylone», l'histoire d'un homme qui étrangle sa femme sur un malentendu.

Le Goncourt demeure une aubaine pour les éditeurs. En moyenne un livre primé s'écoule à plus de 345 000 exemplaires. L'an dernier, il avait récompensé «Boussole» de Mathias Enard (Éditions Actes Sud), un ouvrage exigeant sur les liens entre l'Orient et l'Occident.


(L'essentiel/AFP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Christian le 03.11.2016 13:14 Report dénoncer ce commentaire

    Evidemment, a qui d'autre devrait on le remettre??

  • Samuel le 03.11.2016 14:22 Report dénoncer ce commentaire

    C'est magnifique! j'en pleure de joie. On ne pouvait rêver plus belle représentation de la France.

  • Infos internationales le 04.11.2016 08:34 Report dénoncer ce commentaire

    L’acteur et chanteur américain Steven Seagal est désormais citoyen russe. Ami de Vladimir Poutine de longue date, ce spécialiste des arts martiaux vient de se voir accorder la nationalité russe. Seagal avait pris position en 2014 en faveur des séparatistes pro-russes de Crimée. Et avait déclaré qu’il aurait bien aimé que le président russe soit son frère. Seagal dispose désormais de trois nationalités : en janvier il est aussi devenu citoyen serbe.

Les derniers commentaires

  • Infos internationales le 04.11.2016 08:34 Report dénoncer ce commentaire

    L’acteur et chanteur américain Steven Seagal est désormais citoyen russe. Ami de Vladimir Poutine de longue date, ce spécialiste des arts martiaux vient de se voir accorder la nationalité russe. Seagal avait pris position en 2014 en faveur des séparatistes pro-russes de Crimée. Et avait déclaré qu’il aurait bien aimé que le président russe soit son frère. Seagal dispose désormais de trois nationalités : en janvier il est aussi devenu citoyen serbe.

  • Samuel le 03.11.2016 14:22 Report dénoncer ce commentaire

    C'est magnifique! j'en pleure de joie. On ne pouvait rêver plus belle représentation de la France.

    • @ samuel le 03.11.2016 14:52 Report dénoncer ce commentaire

      Sacré Samuel ;)))

  • Christian le 03.11.2016 13:14 Report dénoncer ce commentaire

    Evidemment, a qui d'autre devrait on le remettre??

    • N'imp. le 03.11.2016 13:52 Report dénoncer ce commentaire

      Bravo à elles et merci au jury pour ce magnifique symbole à une époque ou le rejet de l'étranger et du multiculturalisme remettent en cause notre société.

    • N'importe quoi! le 04.11.2016 15:06 Report dénoncer ce commentaire

      N'imp et sa propagande à toutes les sauces! Vous n'en avez pas marre? Avez-vous lu son livre au moins, avant de dire bravo?