Dans l'est de la France

15 mars 2021 20:59; Act: 16.03.2021 09:49 Print

Incendie chez OVHcloud: données irrécupérables

Le groupe français a dressé un état des lieux des backups irrécupérables. Ce sinistre met aussi en lumière le fait que l’Europe est à la traîne par rapport aux services du cloud américain.

storybild

Les installations d’OVHcloud dans la ville de Strasbourg (est) ont pris feu aux premières heures de mercredi 10 mars, détruisant complètement l’un des quatre centres de données et endommageant un second. Personne n’a été blessé. (photo: AFP PHOTO/ SAPEURS-POMPIERS DU BAS-RHIN)

Sur ce sujet
Une faute?

Dans la nuit du 9 mars, un incendie a ravagé un data center et partiellement endommagé un deuxième sur le site d’OVHcloud à Strasbourg. Depuis, l’incident, le leader européen d’hébergement de données tente de récupérer les données. Et ce n’est pas une mince affaire.

Le PDG du groupe, Octave Klaba, donne régulièrement des nouvelles sur son compte Twitter ou sur le compte Twitter du groupe.

Données irrécupérables

Si le plan de relance, établi jusqu’au 21 mars n’est pas terminé, plusieurs sauvegardes de données ont déjà été annoncées comme irrécupérables. Alors que d’autres sont encore sous investigation. Selon le journal «Libération», environ 184 000 sites Internet français ont été touchés dont certains sites de l’Éducation nationale, celui de Météo France et de nombreux sites de jeux en ligne. En tout cela représenterait 464 000 noms de domaines différents en Europe.

Pour Gilles Babinet, coprésident du Conseil national du numérique et «digital champion» de la France auprès de la Commission européenne, ce sinistre peut avoir de retombée désastreuse pour le digital en Europe. Cela «démontre potentiellement qu’il faut passer par des data centers étrangers pour assurer la sécurité des données. Aujourd’hui, OVHcloud ne fait absolument pas le poids face aux trois grandes entreprises américaines concurrentes, soit Amazon, Google et Microsoft», détaille-t-il.

(L'essentiel/fro)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • impact le 16.03.2021 01:34 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Oui, c’est ilportant mai n@t_33 a raison, c’est juste une question d’€. Nous savons (c’est mon metier) comment faire en Europe mais il y’a toujours quelqu’un pour trouver ca trop cher...et à prendre le risque. Et bien voila, risque pris, plus la peine de pleurnicher. On ne gagne pas à chaque fois!

  • Marco le 16.03.2021 07:34 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ils ont fait les data centres pas loin uns des l’autres, incompréhensible...

  • Vladimir le 15.03.2021 21:36 Report dénoncer ce commentaire

    Et on sait l’origine de l’incendie ? Déstabilisation du secteur pour favoriser les US ?

Les derniers commentaires

  • Le Grinch le 17.03.2021 10:32 Report dénoncer ce commentaire

    C'est dramatique que l'UE n'ait pas su faire un Airbus de l'IT. A présent, les européens font partie du tiers-monde et sont totalement dépendants de l'ennemi US. No future...

  • Cr15 le 17.03.2021 00:01 Report dénoncer ce commentaire

    Pas besoin de backups... tout est sur le nuage voyons !

  • Backups ? le 16.03.2021 23:28 Report dénoncer ce commentaire

    Bizarre pour un "leader européen" de ne pas avoir de solution de réplication des données sur deux sites distincts. C'est la base du DRP (Disaster Recovery Plan). Si un site est détruit, l'autre ou les autres permet de continuer. Ou bien ils ont voulu créer un cloud en allumant un feu pour faire des fumées noires ? Par contre c'est pas si marrant car j'y avais un serveur (dont j'ai un backup chez moi donc je dois juste refaire mon installation).

  • TontonB le 16.03.2021 22:15 Report dénoncer ce commentaire

    Tant mieux ... c'est toujours cela de moins dans les poubelles à données.

  • Oups le 16.03.2021 20:11 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pas de système de détection et de d'extinction de feu ? Ou bien un problème d'entretien mal fait sur ces systèmes ? Comme d'habitude des économies sur l'exploitation voir sur les investissements.