Affaire Maëlys

08 mars 2018 23:08; Act: 08.03.2018 23:16 Print

«Une double peine a été infligée aux parents»

Les parents de la petite fille tuée par Nordahl L. et leur avocat ont dénoncé jeudi l'attitude de l'accusé et de sa défense.

storybild

Les parents de Maëlys et leur avocat, Me Rajon. (photo: Capture d'écran BFMTV)

Sur ce sujet
Une faute?

Les parents de Maëlys ont tenu une conférence de presse, jeudi en début de soirée depuis un hôtel lyonnais, leur première réaction depuis la découverte du corps de la fillette en février. Après avoir rendu un vibrant hommage à leur fille et des remerciements aux personnes qui leur ont témoigné leur sympathie, ils ont fustigé l'attitude de l'ex-militaire. Leur avocat, Maître Rajon, a ensuite pris la parole pour blâmer le suspect et son défenseur.

«Nous remercions toutes les personnes qui nous soutiennent lors de cette terrible épreuve. Tu es une fille exceptionnelle, tu es, tu étais et tu seras toujours dans notre coeur. Tu nous laisses un grand vide. Ce tueur d'enfant a anéanti notre avenir, a déclaré Jennifer, la mère de la victime. Ce que Nordahl L. a fait est inexcusable et impardonnable. Maëlys, sois en certaine, ton assassin est en prison, il ne fera plus jamais de mal à des innocents. Justice te sera rendue. [...] Notre amour pour toi est éternel», a-t-elle conclu.

L'avocat des parents a ensuite enchaîné avec un long plaidoyer pour dénoncer l'attitude de l'accusé ainsi que son défenseur, Maître Alain Jakubowicz. «C'est une double peine qui a été infligée aux parents de Maëlys. Il aura fallu attendre 6 mois pour que le mis en cause s'exprime», a déclaré Me Rajon. «C'est six mois de prise d'otages infligés à mes clients et à leurs proches. Nous avons perdu six mois, 6 mois d'une attente insupportable. Le dossier démontrait dès les premier jours l'implication du suspect.»

«Tuée accidentellement»

«Dès la soirée du mariage, mes clients avaient repéré l'attitude suspecte du mis en cause. Dans la vidéo nous avons reconnu la voiture de Nordahl L.. Nous avons vu dans cette vidéo une frêle silhouette et des détails de la robe de Maëlys. Comment la défense a-t-elle pu affirmer le contraire? Tous les acteurs du dossier auraient dû concourir à la recherche de la vérité. Mes clients attendaient des explications de Nordahl L. sur les circonstances de la mort de leur fille» a expliqué Me Rajon, outré par la défense de l'accusé.

Maëlys, qui aurait fêté ses 9 ans le 5 novembre dernier, a disparu dans la nuit du 26 au 27 août lors d'une soirée de mariage en Isère (est). Malgré de très vastes recherches, la fillette restait introuvable. Le 30 novembre, le suspect avait été mis en examen pour meurtre, et plus seulement pour enlèvement.

Le 14 février dernier, acculé par des preuves scientifiques accablantes, l'ex-militaire a reconnu avoir tué «accidentellement» la fillette. Il a conduit les juges à Attignat-Oncin (Savoie), le lieu où il avait abandonné le corps de l'enfant.

(L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • LiNh le 09.03.2018 06:47 Report dénoncer ce commentaire

    Bien triste affaire. Quand je pense aux cousins de la famille de la victime qui donnent un nouveau témoignage à une semaine des aveux qui vient remettre en cause toute la chronologie des faits (qui au passage est la seule ligne de defense du meurtrier) en particulier par rapport à l'heure à laquelle la voiture de Nordhal Lelandais a été filmée, je me demande bien ce que ces soit disants proches de la famille ont dans la tête.... RIP Maëlys

Les derniers commentaires

  • LiNh le 09.03.2018 06:47 Report dénoncer ce commentaire

    Bien triste affaire. Quand je pense aux cousins de la famille de la victime qui donnent un nouveau témoignage à une semaine des aveux qui vient remettre en cause toute la chronologie des faits (qui au passage est la seule ligne de defense du meurtrier) en particulier par rapport à l'heure à laquelle la voiture de Nordhal Lelandais a été filmée, je me demande bien ce que ces soit disants proches de la famille ont dans la tête.... RIP Maëlys