Disparition en France

26 décembre 2017 10:00; Act: 26.12.2017 10:00 Print

Un sapin pour Maëlys vandalisé le soir de Noël

La famille de la petite fille disparue lors d'un mariage en août a porté plainte lundi après l'incendie d'un sapin installé à la mémoire de Maëlys.

storybild

Selon la gendarmerie, il s'agit d'un acte volontaire.

Sur ce sujet

Un sapin de Noël et des peluches, installés par la famille de Maëlys à Pont-de-Beauvoisin (Isère), où la fillette a disparu fin août, ont été volontairement incendiés dans la nuit de dimanche à lundi. «Ces dégradations sont lamentables, la famille est choquée et a symboliquement porté plainte lundi», a précisé la gendarmerie de cette commune, confirmant une information de France 3 Auvergne-Rhône-Alpes.

Un sapin orné de décorations et plusieurs peluches avaient été installés en hommage à Maëlys par sa tante et des proches, devant la salle des fêtes de Pont-de-Beauvoisin, là-même où la petite fille âgé de 9 ans à peine a disparu le 27 août lors d'une soirée de mariage. Le corps de l'enfant n'a toujours pas été retrouvé. Sur son compte Facebook, la mère de la fillette a exprimé sa colère : «Voilà, une fois de plus, la bêtise humaine (...) Brûler le sapin de Maëlys le jour de Noël», a-t-elle écrit lundi en publiant une photo des restes calcinés.

Dans les commentaires, la mère de la fillette précise que les dégradations ont eu lieu lundi vers 6 heures du matin et exclu l'accident à cause d'une bougie. Elle relève que l'hommage a été installé il y a une semaine et qu'il a brûlé «comme par hasard» le jour de Noël. Les bénévoles qui se mobilisent depuis fin août ont installé un nouveau sapin de Noël, indique France 3, accompagné d'une banderole sur laquelle on peut lire «La vérité pour Maëlys». Beaucoup participeront à une marche blanche organisée mercredi après-midi par les parents de Maëlys à Pont-de-Beauvoisin, quatre mois après sa disparition.

(L'essentiel/AFP)