À Strasbourg

21 novembre 2017 18:00; Act: 22.11.2017 09:35 Print

Un «marché de Noël XXL» sous haute sécurité

Le marché de Noël de Strasbourg, après deux éditions resserrées à cause de la menace terroriste, s'ouvre vendredi dans une «version XXL».

storybild

Le marché durera une semaine de plus. (photo: AFP)

Sur ce sujet

Deux millions de visiteurs de toutes les nationalités sont attendus dans la capitale alsacienne pour cette 447e édition qui installe des chalets sur trois nouvelles places du centre historique. Menace terroriste oblige, les autorités déroulent un dispositif de sécurité similaire à l'an dernier: 17 points de contrôle et quelque 140 agents de sécurité filtreront les accès à la grande île de Strasbourg, avec fouilles de sacs et palpations. Des mesures d'autant justifiées que «le risque terroriste est toujours présent», a rappelé le préfet Jean-Luc Marx, début novembre.

«Après deux années passées autour de la question de la sécurité, il était important de revenir aux fondamentaux. C'est le retour du Noël XXL à Strasbourg, un marché de Noël rallongé et étendu», s'est félicité le premier adjoint à la Ville, Alain Fontanel (LREM). Près de 300 chalets, une quinzaine de marchés thématiques, 36 jours de festivités: le marché strasbourgeois s'achèvera le soir de Noël, le 24 décembre. Mais il sera prolongé jusqu'au 30 décembre dans le quartier de la cathédrale.

Les allées du marché seront particulièrement surveillées par les militaires de l'opération Sentinelle, et les forces de l'ordre pourront procéder à des contrôles aléatoires de personnes. Dans le centre réservé aux piétons, les véhicules motorisés seront soumis à des restrictions drastiques de circulation et de stationnement. Des fosses dans les voies du tramway et des longrines (blocs de béton) doivent parer à une attaque au véhicule bélier, comme à Nice, Londres, Barcelone. Quelque 250 millions d'euros de retombées économiques sont attendues, pour un budget de 2,5 à 3 millions. Un million d'euros sera consacré à la sécurité, contre 300 000 avant les attentats de 2015.

(L'essentiel/AFP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • André le 22.11.2017 07:55 Report dénoncer ce commentaire

    Il faut résister et ce quoi qu'en disent ceux qui voudraient voir disparaitre la tradition des marchés de Noël.

  • I wish le 22.11.2017 09:10 Report dénoncer ce commentaire

    Nous comptons y aller cet hiver, mais c'est avec une certaine appréhension, si toutes ces mesures sont prises, oui, d'un coté c'est rassurant, mais cela signifie que le danger est reel

  • Kikou le 22.11.2017 10:49 Report dénoncer ce commentaire

    C est certainement le plus beau marché d Europe. Un plaisir pour les yeux. Les mesures de sécurité sont excellentes meme si le risque 0 n existe pas. C est une tradition séculaire et rien ni personne ne le fera disparaitre. Allez y avec les enfants meme si beaucoup de monde. Leurs petits yeux brilleront de mille souvenirs.

Les derniers commentaires

  • Kikou le 22.11.2017 10:49 Report dénoncer ce commentaire

    C est certainement le plus beau marché d Europe. Un plaisir pour les yeux. Les mesures de sécurité sont excellentes meme si le risque 0 n existe pas. C est une tradition séculaire et rien ni personne ne le fera disparaitre. Allez y avec les enfants meme si beaucoup de monde. Leurs petits yeux brilleront de mille souvenirs.

  • I wish le 22.11.2017 09:10 Report dénoncer ce commentaire

    Nous comptons y aller cet hiver, mais c'est avec une certaine appréhension, si toutes ces mesures sont prises, oui, d'un coté c'est rassurant, mais cela signifie que le danger est reel

    • Sophie le 22.11.2017 10:05 Report dénoncer ce commentaire

      Bien sur qu'il est réél et même avec ce dispositif. Vous pensez que chaque personne sera fouillée, c'est impossible. Donc à partir de là, mieux vaut éviter d'y aller avec des enfants.

  • André le 22.11.2017 07:55 Report dénoncer ce commentaire

    Il faut résister et ce quoi qu'en disent ceux qui voudraient voir disparaitre la tradition des marchés de Noël.

  • aucuninteret le 22.11.2017 06:54 Report dénoncer ce commentaire

    Pour y avoir ete l'an passé, un samedi de surcroit, je n' y mettrais plus jamais un pied ! telement de monde que j'en suis reparti choqué ! impossible de prendre du bon temps de regarder quoi que ce soit a chaque fois une foule énorme devant chaque chalet/attraction/resto ! avec la poussette du petit une horreur

    • Jules le 22.11.2017 08:00 Report dénoncer ce commentaire

      Moi j'adore ça, je passe toujours du bon temps, boire un petit vin chaud, gouter des spécialités locales, il y a quelque chose de magique là-dedans. Il y a peut-être un risque, mais je refuse de m'incliner devant les laïcistes, les islamo-gauchistes et tous ceux qui voudraient détruire notre culture et nos traditions.

    • fabilux le 22.11.2017 09:45 Report dénoncer ce commentaire

      ça doit être très beau mais je n'irai pas, mais je ne veux absolument pas que notre belle culture disparaisse! Ah non alors .

    • @aucunintérêt le 22.11.2017 17:52 Report dénoncer ce commentaire

      Le problème (et votre mauvais souvenir) vient peut-être plus de la poussette qui a dû causer quelques difficultés de déplacement vu la foule, que de la foule en elle-même. C'est un très beau marché de Noël dans une très belle ville!

  • briciola le 21.11.2017 18:44 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    moi ca me fais vraiment flippé j'adore les marchés de noël cest vraiment triste

    • Sandy le 22.11.2017 08:02 Report dénoncer ce commentaire

      Quoi qu'on en dise, les marchés de Noël seront toujours moins dangereux que le tabac.