Réactions

06 décembre 2017 09:22; Act: 06.12.2017 17:08 Print

«Un peu comme si Paris perdait sa tour Eiffel»

Politiciens et artistes rendent hommage au chanteur français. De Manuel Valls à Céline Dion en passant par Lenny Kravitz, les réactions pleuvent.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet

La France était en deuil mercredi, après la mort du chanteur Johnny Hallyday, des suites d'un cancer, qui a suscité de premières réactions de tristesse chez ses fans, ses amis et jusqu'au sommet de l'État. Les réactions se sont rapidement enchaînées tandis que radios et télévisions lançaient des émissions spéciales et diffusaient ses tubes en boucle.

Michel Polnareff, très ému, a exprimé son «immense tristesse» sur BFMTV. «Il sera toujours avec nous (...) Il a toujours été un héros. J'ai les larmes aux yeux en le disant, mais, vraiment, on l'aime». Une page Facebook en hommage à «l'idole des jeunes» a été créée. Peu avant 7h, près de 60 000 tweets avaient été consacrés à Johnny Hallyday.

D'autres vedettes de la musique et du cinéma ont également tenu à lui rendre hommage.

Le monde de la télévision n'a pas oublié non plus celui qui était aussi une bête de scène.

Le monde politique a également rendu hommage à l'idole des jeunes. La présidence française a réagi en premier à cette annonce: «On a tous en nous quelque chose de Johnny Hallyday», a réagi l’Élysée. «De Johnny Hallyday nous n'oublierons ni le nom, ni la gueule, ni la voix, ni surtout les interprétations, qui, avec ce lyrisme brut et sensible, appartiennent aujourd'hui pleinement à l'histoire de la chanson française», a déclaré Emmanuel Macron. Cité par l'AFP, Jean-Claude Juncker, président de la Commission européenne, rend hommage à un chanteur aimé «en Europe et ailleurs».




(L'essentiel/jfa)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • zan le 06.12.2017 10:10 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ah que c'est triste. Ce n'est pas seulement la France toute entière qui perd un grand personage mais toute la terre, car dans les pays francophones il y a beaucoup de peuples d'horizons et cultures différentes qui y vivent et qui vont adorés encore pour beaucoup d'années ce grand MONSIEUR du showbisness. Moi je ne vais pas t'oublier et de temps en temps je fredonnerais une chanson ou une autre de ton répertoire.

  • kikou le 06.12.2017 10:55 Report dénoncer ce commentaire

    il n y a pas de mots mais des chansons. R.I.P.

  • Sandy le 06.12.2017 12:51 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Une icône s’en est allée... Triste pour ces enfants en ce jour si particulier et en ce Noël qui arrive.

Les derniers commentaires

  • Der Tom le 06.12.2017 12:52 Report dénoncer ce commentaire

    Optic deux milllllle

  • Sandy le 06.12.2017 12:51 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Une icône s’en est allée... Triste pour ces enfants en ce jour si particulier et en ce Noël qui arrive.

  • kikou le 06.12.2017 10:55 Report dénoncer ce commentaire

    il n y a pas de mots mais des chansons. R.I.P.

  • Anna le 06.12.2017 10:52 Report dénoncer ce commentaire

    On a tous grandi avec lui, on est triste aujourd'hui. Une pensée pour sa famille, sa femme l'amour de sa vie, ses enfants. RIP

  • zan le 06.12.2017 10:10 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ah que c'est triste. Ce n'est pas seulement la France toute entière qui perd un grand personage mais toute la terre, car dans les pays francophones il y a beaucoup de peuples d'horizons et cultures différentes qui y vivent et qui vont adorés encore pour beaucoup d'années ce grand MONSIEUR du showbisness. Moi je ne vais pas t'oublier et de temps en temps je fredonnerais une chanson ou une autre de ton répertoire.