En France

03 août 2018 12:17; Act: 03.08.2018 12:25 Print

Recherché dans toute l'Europe, le fugitif se rend

David Gras, l'un des criminels les plus recherchés d'Europe, espère bénéficier d'un procès juste et équitable après s'être rendu jeudi dans le nord de la France.

Sur ce sujet

L'un des braqueurs les plus recherchés d'Europe s'est rendu jeudi dans le nord de la France après sept ans de cavale. David Gras a été condamné notamment pour sa participation à l'attaque à l'explosif d'un dépôt d'argent en région parisienne qui avait fait un mort.

«David Gras, l'un des criminels les plus recherchés d'Europe, s'est livré à la justice à Douai» (nord), a indiqué la police nationale sur Twitter. «Mon client a décidé de se rendre aux autorités (...) condamné par défaut en 2016 par la Cour d'assises de Douai à une peine de 25 années de réclusion criminelle, il n'a encore jamais été entendu sur les faits qui lui sont reprochés», a affirmé dans un communiqué transmis à l'AFP son avocat, Me Jérôme Goudard. «Sa décision est dictée par sa volonté de répondre aux accusations dont il fait l'objet, et de bénéficier d'un procès juste et équitable. L'arrêt rendu par la Cour d'assises de Douai étant non avenu, Monsieur David Gras est aujourd'hui présumé innocent», a-t-il aussi souligné.

Condamné en son absence

Agé de 48 ans, il avait été condamné en son absence le 8 juillet 2016 par la Cour d'assises du Nord à 25 ans de réclusion criminelle à l'issue d'un procès fleuve de plus d'un mois dans lequel dix-neuf personnes avaient été jugées. Parmi elles, Serge Veron, le cerveau présumé du commando, condamné à 18 ans de réclusion criminelle.

D'autres accusés avaient été acquittés de toute participation aux vols avec arme qui leur étaient reprochés. Ils avaient toutefois été déclarés coupables du délit d'association de malfaiteurs, et condamnés à des peines comprises entre 8 et 13 ans de prison.

Rappel des faits

En septembre 2011, des assaillants avaient attaqué très tôt le matin à l'explosif la société de transport de fonds Témis à Orly (région parisienne). Ils avaient emporté un butin de plus de 8,2 millions d'euros. Lors de ce braquage, un convoyeur de fonds avait été tué, un passant avait été brièvement pris en otage et les braqueurs avaient tiré sur la police pour couvrir leur fuite. Cette attaque avait suscité une vive émotion parmi les convoyeurs de fonds en France et avait surpris par son audace et sa violence.

L'autre braquage à l'explosif concerné par ce procès visait un dépôt de fonds de la société Loomis par cinq hommes à Villers-Semeuse (nord de la France), le 16 juin 2011, pour un butin de 1,5 million d'euros. Les accusés étaient également jugés pour plusieurs tentatives manquées et pour des faits de «recel de véhicules provenant de vols commis en bande organisée avec armes».

David Gras et Serge Veron sont considérés comme les principaux protagonistes de ces braquages.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • smith le 03.08.2018 15:23 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C’est la canicule qui a fait qu’il se livre. Être à l’ombre

  • duhhhhhhhh le 03.08.2018 14:27 Report dénoncer ce commentaire

    procès juste et équitable? il a été juste et équitable quand il a tué le passant? pff

  • Knopchen le 03.08.2018 15:23 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Merci de lire l’article, il n’a pas tué le passant.

Les derniers commentaires

  • francine le 03.08.2018 20:02 Report dénoncer ce commentaire

    il a plus de sous, c'est pour ça

  • smith le 03.08.2018 15:23 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C’est la canicule qui a fait qu’il se livre. Être à l’ombre

  • Knopchen le 03.08.2018 15:23 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Merci de lire l’article, il n’a pas tué le passant.

  • duhhhhhhhh le 03.08.2018 14:27 Report dénoncer ce commentaire

    procès juste et équitable? il a été juste et équitable quand il a tué le passant? pff