Grogne sociale

04 décembre 2018 12:52; Act: 04.12.2018 13:40 Print

La France suspend la hausse de la fiscalité

Alors qu'il fait face à la grogne des «gilets jaunes», le gouvernement français, par la voix de son Premier ministre Édouard Philippe, a annoncé un gel des taxes.

storybild

Édouard Philippe explique avoir entendu la colère de ses compatriotes. (photo: AFP/Francois Guillot)

Sur ce sujet
Une faute?

Le gouvernement «suspend pour six mois» la hausse de la fiscalité sur le carburant et les tarifs du gaz et de l'électricité «n'augmenteront pas pendant l'hiver», a annoncé mardi le Premier ministre français, Édouard Philippe, pour tenter de sortir de la crise des «gilets jaunes». «Aucune taxe ne mérite de mettre en danger l'unité de la Nation», a souligné le chef du gouvernement lors d'une allocution télévisée, ajoutant qu'il «faudrait être sourd pour ne pas entendre la colère» des Français.

La concertation locale sur la transition annoncée par l'exécutif face à la crise des «gilets jaunes» se tiendra du 15 décembre au 1er mars, a précisé le chef du gouvernement français. «Le gouvernement a fait des propositions. Peut-être sont-elles insuffisantes, ou inadaptées. Les solutions doivent être différentes dans les grandes villes et les campagnes. Parlons-en, améliorons-les. Complétons-les. J'y suis prêt», a affirmé Édouard Philippe.

La hausse de la fiscalité sur le carburant a engendré le mouvement des «gilets jaunes». D'abord axée sur la question des carburant, cette contestation s'est peu à peu élargie au pouvoir d'achat. Les dernières manifestations ont été émaillées de violences, notamment samedi dernier à Paris, mais aussi dans d'autres villes en France.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Peace & Love le 04.12.2018 14:11 Report dénoncer ce commentaire

    Une pause de quelques mois et puis la France recommence à taxer encore plus lourdement ? Je doute que cela soit suffisant pour apaiser les Français..

  • Luxembourg le 04.12.2018 15:21 Report dénoncer ce commentaire

    Les gilets jaunes veulent la suppression et non une suspension. .

  • CAROLINE le 04.12.2018 16:59 Report dénoncer ce commentaire

    C'est pas ce qui va nourrir le peuple….

Les derniers commentaires

  • Carlos le 06.12.2018 20:43 Report dénoncer ce commentaire

    Vive la France! Allez les Bleus...

  • fabilux le 05.12.2018 17:24 Report dénoncer ce commentaire

    suspendre ne sert à rien! après ce sera reparti de plus belle!

  • Luxo le 05.12.2018 16:48 Report dénoncer ce commentaire

    Monsieur, regardez , vous avez une opportunité d'encaisser immédiatement pour l'état Français plusieurs centaines de millions! Il vous suffit d'autoriser les stations d'essences à vendre les carburants 10 cts moins cher . Et ensuite pour créer des emplois, construisez rapidement des stations géantes le long de notre frontière.

  • Luxo le 05.12.2018 11:02 Report dénoncer ce commentaire

    Que le GDL encaisse les taxes que nous payons tous est normal. Par contre il serait équitable que le Luxembourg restitue à la France (et aux pays voisins) les taxes et impôts payés par les Français et les frontaliers ... pour info "le montant des taxes sur les cigarettes et les carburants payés par les frontaliers de la région Lorraine, permet de financer les salaires de tous les fonctionnaires Luxembourgeois".

    • porcinet le 06.12.2018 17:00 Report dénoncer ce commentaire

      il vous suffit de travailler en France et ce pays aura ces taxes. Vous travailler au Luxembourg donc vous payez vos taxes au Luembourg ainsi que votre carburant, vos cigarettes, votre alcool, votre tva , etc. La France pourrait alors aussi nous rembourser les bourses d'études que nous vous versons. Ce ne serait qu'équitable

  • faut comprendre le 05.12.2018 09:12 Report dénoncer ce commentaire

    Dès qu'il fait qqe chose pour rebooster le pays, c'est la casse.

    • Citoyen 57 le 05.12.2018 14:33 Report dénoncer ce commentaire

      Rebooster le pays?MDR.