Jugement en France

14 février 2018 16:37; Act: 14.02.2018 18:50 Print

Relaxé, Jawad sortira de prison ce mercredi soir

Jawad Bendaoud, le logeur des terroristes du 13 novembre 2015, a été relaxé, mercredi, par le tribunal correctionnel de Paris. Mais le parquet a fait appel.

storybild

Jawad Bendaoud a été relaxé à l'issue de son procès. (photo: AFP)

Sur ce sujet

Accusé d'avoir hébergé les terroristes du 13 novembre 2015, Jawad Bendaoud a été relaxé mercredi par le Tribunal correctionnel de Paris. Le parquet avait requis quatre ans de prison contre l'homme qui avait hébergé les jihadistes des attentats de Paris. Jawad Bendaoud, un délinquant multirécidiviste, était poursuivi pour recel de terroristes. Il a finalement été relaxé par le tribunal correctionnel de Paris et sortira mercredi soir de prison.

«Il n’est pas prouvé que Jawad Bendaoud a fourni un hébergement à des terroristes», a déclaré la présidente Isabelle Prévost-Desprez. Jawad Bendaoud, qui était jugé depuis le 24 janvier pour «recel de malfaiteurs terroristes», a levé les bras, tapé sur l'épaule de gendarmes et embrassé son avocat à l'annonce du jugement. Le parquet fait appel de la relaxe, a-t-il indiqué peu après le verdict. Les attaques contre des bistrots et le Bataclan avaient fait 130 morts et 400 blessés.

Les deux autres co-accusés ont eux été condamnés. Youssef Aït-Boulahcen, un cousin d'Adbelhamid Abaaoud, l'organisateur présumé des attentats, écope de quatre ans de prison, dont trois ferme, pour non-dénonciation d'acte terroriste. Mohamed Soumah a quant à lui pris cinq ans de prison.

+++ Plus d'informations dans quelques minutes +++

(L'essentiel/AFP)