En France

01 juillet 2018 13:18; Act: 02.07.2018 12:50 Print

Les routes secondaires sont limitées à 80 km/h

Malgré des mois de contestation et de polémiques, la mesure entre en vigueur dimanche: 400 000 kilomètres de routes secondaires sont désormais limitées à 80 km/h, et non plus à 90 km/h.

storybild

Les panneaux de limitation à 90 km/h ont été remplacés en France. (photo: AFP/Sebastien Bozon)

Sur ce sujet

Alors que se profilent les grands départs estivaux, les automobilistes français et étrangers vont devoir lever le pied. La vitesse maximale autorisée est abaissée sur toutes les routes à double sens, à une voie chacune, sans séparateur central (barrière, terre plein...), soit 40 % du réseau routier français.

Depuis l'annonce le 9 janvier, associations d'automobilistes et de motards ont multiplié les manifestations et pétitions face à une mesure «inutile» et «politique», selon Pierre Chasseray, délégué général de 40 millions d'automobilistes. Parlementaires et élus locaux de tous bords se sont insurgés contre cette disposition qui pénalise selon eux les régions rurales, où se trouvent l'essentiel des routes concernées. En vain.

400 vies sauvées en France?

Le gouvernement français est resté intransigeant, emmené par le Premier ministre Edouard Philippe qui s'est toujours dit «prêt à assumer l'impopularité» de la mesure. En dépit des spots et campagnes médiatiques déployés ces dernières semaines, 74% des Français s'y déclaraient opposés dans un sondage mardi.

«L'objectif, ça n'est pas d'emmerder le monde. L'objectif, c'est de faire en sorte qu'il y ait moins de morts et moins de blessés graves», a martelé Edouard Philippe vendredi, rappelant le «coût humain terrifiant» des accidents de la route qui ont fait 3 684 morts et 76 840 blessés en 2017.

Selon le gouvernement, baisser la vitesse de 10 km/h permettra de sauver jusqu'à 400 vies par an, et ainsi d'inverser durablement la courbe de la mortalité routière qui, après avoir atteint un plus-bas historique en 2013, a connu un inquiétant rebond entre 2014 et 2016.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Claude le 01.07.2018 13:43 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Fallait voter Marine...

  • Baron Rouge le 01.07.2018 15:23 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Du fric! du fric! du fric ! du fric ! selon que vous soyez puissant ou misérable la justice ... vous fera cracher au bassinet ... ( Amen ) comme dirait l’autre ! Bonne vacances à tous ...

  • vroom le 01.07.2018 15:05 Report dénoncer ce commentaire

    Beaucoup d'argent investit pour pas grand chose. Il y a des causes de mortalité bien plus importantes en France que la route mais tout le monde s'en fou. Baisser la vitesse va augmenter l'endormissement au volant et les distractions type GSM. Leur retour sur investissement ne se compte pas en vies mais en PV supplémentaires

Les derniers commentaires

  • Luxo le 02.07.2018 12:21 Report dénoncer ce commentaire

    Cette limitation va poser un problème aux étrangers qui risquent d'être piegés. En attendant une hamonisation européenne il serait souhaitable que notre pays adapte aussi le 80 km/h. Entre Metz et Thionville les plaques jaunes sont capable de rouler à 110, alors pourquoi ne pas limité à 110 km/h la vitesse sur nos autoroutes et particuliérement sur l'A3 et l'A4?

  • Mc Queen le 02.07.2018 08:12 Report dénoncer ce commentaire

    Une personne qui roule vite continuera à rouler vite et restera dangereux pour les autres qui eux n'en peuvent rien souvent.

  • Pepe le 02.07.2018 07:57 Report dénoncer ce commentaire

    Pour les francais c'est deja trop

  • Jean II le 02.07.2018 07:51 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @rené sance : Non à 95 ou 100 km/h ...

  • motard le 01.07.2018 23:01 Report dénoncer ce commentaire

    Des routes secondaires dans un meilleur état pourraient aussi sauver pas mal de vies.