Affaire Maëlys en France

17 février 2018 10:09; Act: 17.02.2018 10:19 Print

Nordahl L. hospitalisé pour des «angoisses»

L'unique suspect dans la disparition de la petite Maëlys cet été dans l'est de la France, a été hospitalisé vendredi soir.

Voir le diaporama en grand »

L'hospitalisation survient au surlendemain des aveux de l'ex militaire.

Sur ce sujet

Nordahl L. a été admis vendredi soir dans une unité sécurisée du centre hospitalier de Lyon pour une prise en charge médicale, relève le Dauphiné Libéré. Le quotidien régional dit ne pas connaître les raisons de cette hospitalisation, mais Le Parisien souligne qu'il ne s'agit ni d'une tentative de suicide, ni d'un malaise.

L'ex-militaire de 34 ans aurait affirmé se sentir mal et a demandé à être pris en charge médicalement. L'administration pénitentiaire a accepté la requête de son avocat Me Alain Jakubowicz. Depuis mercredi, le détenu était visité toutes les 45 minutes dans sa cellule pour éviter toute tentative de suicide. Selon Franceinfo, Nordahl L . aurait évoqué un état dépressif et a dit avoir des «angoisses».

Pour rappel, Nordahl L. a avoué mardi avoir «involontairement» tué la petite Maëlys, disparue cet été durant un mariage à Pont-de-Beauvoisin, en Isère. La «quasi-totalité» des restes de la fillette ont été retrouvés jeudi lors des recherches engagées sur les indications du principal suspect, à Attignat-Oncin, en Savoie. Le trentenaire a par la suite été mis en examen pour l'assassinat d'Arthur Noyer, un militaire, en avril 2017.

(L'essentiel)