France

12 octobre 2016 20:47; Act: 13.10.2016 12:06 Print

Quand Joey Starr soutient... les policiers

Plus de 20 ans après les titres polémiques sur la police, le rappeur proche de la cinquantaine a mis de l'eau dans son vin.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

La journée d'hommage mardi, aux policiers agressés samedi à Viry-Châtillon lors d'une mission de surveillance à proximité d'un feu de signalisation dans une cité difficile, a été largement suivie. Mais les agents n'espéraient sans doute pas compter sur le soutien de l'ancien membre du groupe NTM.

L'artiste de 48 ans semble être passé à autre chose et exprime sa stupéfaction via les réseaux sociaux, à renforts de mots-clés traduisant son malaise. «Oui c'est bien moi le zig qui a chanté nique la police.... Mais il y a une limite à tout», a écrit JoeyStarr, le 11 octobre, sur Twitter et Instagram.

En 1993, c'est pourtant aux côtés de son collègue Kool Shen que Joey Starr chantait dans le titre «Police» issu de l'album «J'appuie sur la gâchette». Dans cette chanson, le groupe dénonçait abus policiers, contrôles au faciès... Extraits: «Aussi sachez que l'air est charge d'électricité, alors pas de respect, pas de pitié escomptée» ou encore «Traquer les keufs dans les couloirs du métro, Tels sont les rêves que fait la nuit Joey Joe».

(L'essentiel)