Mort d'Alexia Daval

01 février 2018 14:52; Act: 01.02.2018 15:41 Print

«Il a passé le 24 décembre au milieu de nous tous»

Alors que les proches d'Alexia Daval, tuée par son mari, tentent de ravaler leur colère, la famille du meurtrier est abasourdie.

Sur ce sujet

«Ce monstre a passé le 24 décembre au milieu de nous tous alors qu'il savait tout ce qu'il avait fait»: Thibault, le cousin d'Alexia, a encore du mal à se remettre des aveux de Jonathann Daval. Il se sent «trahi», «il a été au milieu de tous nos cris de douleur, on l'a pris dans nos bras, on l'a toujours soutenu et jamais il nous a avoué la vérité. Comment il a pu ne pas craquer? Il s'est nourri de notre peine, il s'est nourri de notre chagrin», a-t-il expliqué à RMC.

Thibault est aussi en colère: «Le décrire aujourd'hui comme faible, comme dominé, c'est inacceptable. Il a fait preuve d'une force de caractère inhumaine pour tuer ma cousine, pour dissimuler son crime». Et «n'a jamais eu un seul mot pour elle pendant ces trois mois».

De son côté, la famille de Jonathann Daval est anéantie. «On a du mal à comprendre», explique au micro de BFM TV, Cédric, le frère du meurtrier. «L'acte est impardonnable mais c'est mon frère, c'est mon sang, on ne peut pas le laisser tomber, on le soutiendra à notre façon».

(MC/L'essentiel)