En France

12 janvier 2018 15:05; Act: 12.01.2018 15:56 Print

«Naïf», Stéphane Bern en a pris «plein la figure»

L'animateur franco-luxembourgeois, Stéphane Bern, confie au journal «Le Parisien» qu'il va poursuivre sa mission de sauvetage du patrimoine français malgré les polémiques.

storybild

Pourvu depuis quelques mois d'une mission de sauvetage du patrimoine français, l'animateur franco-luxembourgeois aurait pu déjà jeter l'éponge après diverses polémiques qui ont entouré son action ces dernières semaines.

Sur ce sujet

«Je ne compte pas m'arrêter là», confie Stéphane Bern, ce vendredi au journal Le Parisien. Pourvu depuis quelques mois d'une mission de sauvetage du patrimoine français, l'animateur franco-luxembourgeois aurait pu déjà jeter l'éponge après diverses polémiques qui ont entouré son action ces dernières semaines. «Quand vous êtes nommé par le chef de l'État, vous en prenez forcément plein la figure», explique-t-il.

S'estimant «trop naïf», Stéphane Bern indique qu'il ne s'attendait pas à ce qu'on l'attaque sur sa légitimité, et notamment son «côté luxembourgeois plutôt monarchiste». Mais après l'orage de la fin d'année, il dit aller mieux et s'est remis au travail. «Je continue à chercher de nouveaux modes de financement» pour sauver le patrimoine français et il souhaite mettre en place un système de financement participatif sur la base d'une «société nationale des amis du patrimoine», à laquelle tous les volontaires pourraient cotiser.

«Depuis quatre mois, je vais beaucoup sur le terrain», à la recherche de «bonnes idées». Une cinquantaine de dossiers ont déjà été priorisés. «J'ai vraiment envie de continuer», martèle Stéphane Bern.

(NC/L'essentiel)