Incident au Mont-Blanc

08 septembre 2016 20:24; Act: 09.09.2016 08:05 Print

Des touristes coincés à 3 000 mètres d'altitude

Une cinquantaine de touristes étaient toujours bloqués ce jeudi soir dans des télécabines au-dessus des glaciers du Mont-Blanc à plus de 3 000 mètres d'altitude.

storybild

La télécabine "Panoramique Mont-Blanc" surplombe les glaciers de la Vallée Blanche et permet de traverser le massif du Mont-Blanc de la France vers l'Italie. Il est composé de trains de télécabines de 4 places chacune. (photo: AFP)

op Däitsch

Une cinquantaine de personnes étaient toujours bloquées jeudi soir dans des télécabines au-dessus des glaciers du Mont-Blanc, dans les Alpes, à plus de 3 000 mètres d'altitude, les évacuations héliportées ayant été interrompues par la nuit, a-t-on appris de sources concordantes. Sur les 110 personnes initialement bloquées, «nous avons réussi à évacuer, dans des conditions très difficiles, 60 personnes en une heure et demie», a dit le préfet de Haute-Savoie, Georges-François Leclerc. Il n'a pas précisé si les touristes toujours bloqués allaient passer la nuit dans ce téléphérique vertigineux qui relie l'Aiguille du Midi (3 842 mètres) à la Pointe Helbronner (3 462 mètres).

Un croisement de câbles s'est produit vers 16h «pour des raisons inexpliquées» sur le téléphérique et les employés de la compagnie du Mont-Blanc ne sont pas parvenus à réparer, a expliqué Mathieu Dechavanne, le PDG de la société. Une opération d'héliportage, avec la participation de quatre hélicoptères français et italiens, a donc été décidée. Les personnes bloquées ont été hélitreuillées et évacuées vers la pointe Helbronner, du côté italien du Mont-Blanc.

Les conditions météorologiques, bonnes dans un premier temps, se sont dégradées avec la formation de nuages d'altitude. «On est en relation avec les clients. Ils ont de l'eau et des moyens de communication mais commencent à trouver le temps long», a ajouté pour sa part Mathieu Dechavanne.

(L'essentiel/AFP)