À Paris

10 janvier 2018 09:23; Act: 10.01.2018 10:47 Print

L'arrivée du nouveau Vélib' est un «cauchemar»

Stations vides, vélos indécrochables, application qui bugue, tarifs en hausse: l'arrivée très attendue du nouveau Vélib' à Paris tourne au «cauchemar» des cyclistes.

storybild

La grogne ne cesse de monter chez les usagers de ce système de vélo-partage créé en 2007. (photo: AFP/Guillaume Souvant)

Sur ce sujet

«Il est clair que nous ne sommes pas du tout satisfaits de la prestation du nouveau prestataire», explique Christophe Najdovski, adjoint EELV aux Transports de la maire PS de Paris, Anne Hidalgo, en évoquant la possibilité de «pénalités». «Nous demandons à Smovengo, le nouvel opérateur, de redresser immédiatement la barre et de rattraper le temps perdu pour être dans les clous comme prévu d'ici le printemps», prévient l'élu.

Lancé en fanfare le 25 octobre par Anne Hidalgo, le nouveau Vélib, vert, ou bleu pour sa version électrique, devait être déployé dans 600 stations au 1er janvier, soit 50% de celles délaissées par l'ancien opérateur JCDecaux, et totalement déployé fin mars dans et autour de Paris. L'objectif avait ensuite été ramené à 300 stations. Mais mardi, l'application de Velib' Metropole n'annonçait que 64 stations opérationnelles, le même nombre qu'il y a une semaine. Pourtant, l'opérateur Smovengo assurait alors d'un déploiement de 80 stations par semaine. Pour expliquer les retards au démarrage, ce consortium franco-espagnol dirigé par Smoove, une PME de Montpellier associée à Mobivia (Norauto, Midas), l'espagnol Moventia et les parkings Indigo, avait évoqué des opérations électriques plus complexes que prévu et un délai raccourci de six semaines par une action en justice de JCDecaux.

«Un chaos total, un accident industriel»

Depuis, la grogne ne cesse de monter chez les usagers de ce système de vélo-partage créé en 2007 à Paris, qui faisait la fierté de la capitale avec ses 300 000 abonnés dix ans après son lancement. Pour Paris en Selle, «le nouveau Velib' est un cauchemar pour les usagers», a dénoncé devant la presse, mardi, cette association de cyclistes. La transition entre les deux opérateurs a été un «chaos total, un accident industriel», s'emporte son président, Charles Manguin. Et d'énumérer «l'appli inutilisable, le service client injoignable, la tarification en hausse», en réclamant trois mois de gratuité.

Mardi sur Twitter, comme chaque jour, des clients mécontents racontaient leurs déboires: «Sympa l'application qui bugue! Le plan qui marche pas! Les bornes en travaux! En gros je paye depuis 3 mois un service que je ne peux pas utiliser!», écrit une graphiste. «Premier retour mitigé» pour une Parisienne: «Je n'ai jamais réussi à ouvrir le cadenas malgré de multiples essais! Je m'en suis donc remise à mes pieds». Pour Anne, «impossible de décrocher un Vélib aux stations n°9013 et n°2013». Une pétition a été lancée sur Change.org - signée de quelque 600 personnes mardi soir - pour réclamer une «compensation adéquate» et une «communication réelle et réaliste» sur les stations en état de fonctionner.

(L'essentiel/AFP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Dorna Llewin le 10.01.2018 12:46 Report dénoncer ce commentaire

    Situation Hidalgesque!

  • SHARCARSH le 10.01.2018 12:28 Report dénoncer ce commentaire

    Combattre les problèmes de mobilité en installant uniquement des locations de vélos (très lourds) au lieu d'installer un mix de location en parallèle avec parking+antivol incorporé pour les propriétaires de vélo, la raison est évidente: entretenir le marché cycliste avec la construction de vélos, location et laisser les propriétaires à la merci du vol sans solution urbaine efficace (rachat de vélo en conséquence)!

  • Bravo le 10.01.2018 11:00 Report dénoncer ce commentaire

    Et elle est ou la Hidalgo ??

Les derniers commentaires

  • parigot le 10.01.2018 18:29 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ce n'est pas un cauchemard, au moins 2 de leurs confrères sans contrat avec l'état mettent des vélos en libre service... et sans borne. C'est vrai que Decaux n'était pas parfait (stations pleines, stations vides...) mais là ça dépasse les bornes.

  • Grand est le 10.01.2018 13:49 Report dénoncer ce commentaire

    Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué.

    • Petit Est le 10.01.2018 21:26 Report dénoncer ce commentaire

      Parce que c'est la France, où l'on est si fier de ses grandes écoles, qui vous pondent ce genre de systèmes tout sauf pragmatiques...

  • petitevoix le 10.01.2018 12:58 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ou est Anne Hidalgo ? Depuis de décennies que Paris est sur le control socialiste !!! Et regardez impossible d habiter à Paris !!! C est une ville que avec la réputation mais rien d’autre

    • bobo énervant le 10.01.2018 15:30 Report dénoncer ce commentaire

      C'est une super ville de plus en plus agréable et dont la fréquentation ne cesse d'augmenter, ce qui est un signe plus que positif.

    • bobo énervant le 10.01.2018 15:41 Report dénoncer ce commentaire

      Un peu plus haut il y a d'ailleurs l'article sur les lieux les plus instagramés. A part les Etats Unis on peut dire que Paris est dans le peloton de tête mondial.

    • Roxio le 10.01.2018 15:44 Report dénoncer ce commentaire

      Vous visitez quels quartiers à Paris ?

    • Bobo enervant le 10.01.2018 22:05 Report dénoncer ce commentaire

      C est un parisien qui me pose la question ? Ou c est quelqu un qui regarde les infos sur Facebook ?

  • Dorna Llewin le 10.01.2018 12:46 Report dénoncer ce commentaire

    Situation Hidalgesque!

  • SHARCARSH le 10.01.2018 12:28 Report dénoncer ce commentaire

    Combattre les problèmes de mobilité en installant uniquement des locations de vélos (très lourds) au lieu d'installer un mix de location en parallèle avec parking+antivol incorporé pour les propriétaires de vélo, la raison est évidente: entretenir le marché cycliste avec la construction de vélos, location et laisser les propriétaires à la merci du vol sans solution urbaine efficace (rachat de vélo en conséquence)!