En France

28 février 2020 13:00; Act: 28.02.2020 13:28 Print

5 bébés concernés par les larves dans du lait

Le fabricant Danone a demandé aux parents de voir les boîtes de lait en question pour comprendre d'où viennent les vers.

storybild

Un bébé a régurgité un ver parasitaire de plusieurs centimètres après avoir bu du lait Gallia. (photo: archive/photo d'illustration)

Sur ce sujet
Une faute?

Le groupe agroalimentaire français Danone a demandé aux parents ayant découvert des larves dans des boîtes de lait infantile Gallia de les leur envoyer pour «des analyses plus approfondies», alors que la radio RTL a fait état, jeudi soir, de cinq familles concernées. «On a besoin de récupérer ces boîtes pour procéder à des analyses plus approfondies», a expliqué vendredi à l'AFP Florent Lalanne, directeur des affaires médicales de Danone, l'entreprise qui fabrique le lait infantile concerné.

«Cette situation est très surprenante pour nous, parce que c'est quelque chose d'exceptionnel. On souhaite absolument comprendre comment ces larves ont pu arriver sur le produit», a-t-il ajouté, en demandant aux familles touchées de contacter l'entreprise via un numéro de téléphone (0800 202 202) ou le site laboratoire-gallia.fr.

Trois cas connus

Jusqu'à présent, deux cas ont été portés à la connaissance de l'entreprise, ceux de familles habitant le Puy-de-Dôme et les Landes. Celles-ci ont communiqué à Danone le numéro du lot des boîtes concernées, toutes deux produites à Wexford, Irlande, selon le groupe. «Et il y a trois cas qu'on a connus et découverts par voie de presse», ajoute Florent Lalanne.

Mercredi, le commissariat de Saint-Malo avait confirmé des informations du quotidien Ouest France selon lesquelles un couple breton y a déposé plainte contre Gallia: leur enfant de 3 mois avait régurgité un ver parasitaire de plusieurs centimètres. «Une plainte a bien été déposée au commissariat de Saint-Malo», a confirmé vendredi, le parquet de Saint-Malo, qui devra décider s'il donne une suite ou non à cette plainte.

Transport en cause?

En outre, jeudi soir la radio RTL a fait état du témoignage d'une mère résidant dans le Var et cité le cas d'une autre famille basée, elle, dans les Bouches-du-Rhône. «Dans la chaîne de production, l'ensemble de la poudre de lait n'est jamais en contact avec l'air et est conditionnée sous atmosphère protectrice où le pourcentage d'oxygène, de l'ordre de 2%, est très faible, ce qui rend impossible la survie d'un organisme vivant dans nos laits», a observé Florent Lalanne.

Il a évoqué la possibilité que la contamination ait eu lieu «en dehors du site de production, durant le transport, le stockage, du circuit de distribution». «Notre souhait est de comprendre ce qui pourrait expliquer cette présence de larves», a-t-il insisté.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • allaitement le 28.02.2020 18:36 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    arretez de donner du poison de l'industrie agro alimentaire aux nouveaux nés ! utilisiez le lait maternel !!

  • Luxo le 29.02.2020 07:24 Report dénoncer ce commentaire

    Ne retournez surtout pas vos boites Galia à Danone ! Le seul but de l'industrie laitière et de se disculper pour continuer à vous vendre du lait industriel. La meilleure protection pour vos enfants est de boycoter tous les produits de Danone, Lactalis ou Luxlait ... Les medecins et les maternités complices, qui n'encourage pas l'allaitement maternel et distribuent à la naissance du lait en poudre et des cadeaux publicitaire de l'industrie sont les premiers responsables des maladies infantiles .

  • patience le 29.02.2020 08:26 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @allaitement je suis totalement d accord avec vous. Si naturel ! On ne s en rend pas compte et après c est trop tard. On se fait badaner par les industries dès la naissance et on est pièges pour la vie.

Les derniers commentaires

  • cocou le 29.02.2020 12:42 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @Italia entièrement d'accord avec vous. encore des donneurs de leçon mais qui ni connaissent absolument rien

  • Italia le 29.02.2020 09:22 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Allaitement.. Tu crois vraiment que l allaitement est meilleur de nos jours.. Ttes les mères fument, ce qu on mange est traité aux pesticides hormones... L air qu on respire est pollue... Donc j ai un vrai doute sur le lait maternel !!!

  • patience le 29.02.2020 08:26 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @allaitement je suis totalement d accord avec vous. Si naturel ! On ne s en rend pas compte et après c est trop tard. On se fait badaner par les industries dès la naissance et on est pièges pour la vie.

  • Luxo le 29.02.2020 07:24 Report dénoncer ce commentaire

    Ne retournez surtout pas vos boites Galia à Danone ! Le seul but de l'industrie laitière et de se disculper pour continuer à vous vendre du lait industriel. La meilleure protection pour vos enfants est de boycoter tous les produits de Danone, Lactalis ou Luxlait ... Les medecins et les maternités complices, qui n'encourage pas l'allaitement maternel et distribuent à la naissance du lait en poudre et des cadeaux publicitaire de l'industrie sont les premiers responsables des maladies infantiles .

  • Lisa le 28.02.2020 22:01 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Faut il encore en avoir.