En France

21 avril 2019 15:02; Act: 21.04.2019 15:02 Print

73% des Français insatisfaits de Macron

Seulement 27% des Français sont contents de l'action d'Emmanuel Macron. Le chiffre le plus bas depuis son élection.

storybild

La côte de popularité d'Emmanuel Macron reste stable, à 29%.

Sur ce sujet
Une faute?

Seuls 27% des Français sont satisfaits de l'action du président français Emmanuel Macron, selon un sondage Opinionway diffusé samedi. Ce chiffre, en baisse de 5 points par rapport à mars, n'a jamais été aussi faible depuis son élection à la présidence.

Dans un sondage BVA publié vendredi, la popularité de M. Macron gagnait au contraire 3 points, à 32% de «bonnes opinions», dans un contexte marqué par l'incendie de Notre-Dame de Paris. Enfin, dans une enquête Ifop pour le «Journal du Dimanche», la cote de popularité du chef de l'Etat reste stable, à 29%, par rapport au mois de mars, tout comme celle du premier ministre Edouard Philippe, à 33%.

Dans le détail du sondage Opinionway, 5% des sondés se disent très satisfaits de M. Macron, 22% assez satisfaits, 30% mécontents et 40% très mécontents. Le taux de satisfaction parmi ses électeurs du premier tour de la présidentielle s'élève à 64% (39% pour ceux de M. Fillon, 15% pour ceux de M. Mélenchon, 6% pour ceux de Marine Le Pen).

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • etLes autresPresidents le 21.04.2019 17:20 Report dénoncer ce commentaire

    Hollande Nov-2014 83% d'opinions défavorables. Macron a encore de la marge

  • petitevoix le 21.04.2019 16:26 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Non il ne fait pas trop il fait juste Le pays lui a donné confiance et c’est avec de temps qu’il peu faire quelque choses Il ne peut pas réparer les erreurs depuis 30 ans C’est au peuple français de travailler d’écouter de ne se laisser pas influencer pour de manifestations violences . Celles ci font plus de frais au pays que bénéfices Il faut réagir comment il faut travailler plus désolé c’est la vérité !!!

  • Du changement s.v.p. le 23.04.2019 16:31 Report dénoncer ce commentaire

    Je ne suis pas Français, pourtant, il ne m'inspire aucune confiance, ni sympathie.

Les derniers commentaires

  • PereNoel le 23.04.2019 21:51 Report dénoncer ce commentaire

    Ce n'est pas neuf mais la tendance s'accentue : pleurnicher (ou détruire) pour obtenir quelque chose (et continuer de râler). Le gouvernement n'est pas assis sur un trésor qu'il faudrait l'obliger à distribuer. Le gouvernement ne peut qu'organiser : donner à l'un en prenant à l'autre. Mais aucun GJ ne propose de solution; uniquement des exigences : "on veut du fric".

  • Du changement s.v.p. le 23.04.2019 16:31 Report dénoncer ce commentaire

    Je ne suis pas Français, pourtant, il ne m'inspire aucune confiance, ni sympathie.

  • bonsens le 22.04.2019 06:30 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Oui les records d’impopularité sont devenus la norme! Pauvre France

    • Le Suisse le 22.04.2019 10:18 Report dénoncer ce commentaire

      Comme vous dites.

  • Nath le 22.04.2019 01:06 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    27% des personnes interrogées nuance !!!

  • wheelgeek57 le 22.04.2019 00:15 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Les français travaillent. Ils veulent même faire plus d’heures Mais ne veulent plus travailler pour les taxes. Ils veulent tout simplement vivre décemment. Et avoir une retraite à la hauteur de leurs cotisations