Louvre

07 février 2013 21:48; Act: 08.02.2013 11:27 Print

Elle tague «La Liberté» de Delacroix

Une visiteuse du Louvre-Lens a tracé une inscription jeudi sur le célèbre tableau de Delacroix «La Liberté guidant le peuple», avant d'être interpellée.

storybild

Le tableau va être restauré.

Une faute?

Peu avant la fermeture du musée, la jeune femme, âgée de 28 ans, a écrit au marqueur dans la partie inférieure du tableau. Elle «a été immédiatement appréhendée par un agent de surveillance et un visiteur», puis remise à la police et placée en garde à vue, précisent le musée du Louvre et le Louvre-Lens dans un communiqué commun. Le musée du Louvre-Lens a porté plainte.

«À première vue, l'inscription, superficielle, devrait pouvoir être nettoyée facilement», indiquent les deux musées. «L’œuvre va être expertisée dès ce soir par le département des Peintures du musée du Louvre et une restauratrice spécialisée, a été immédiatement dépêchée sur place», ajoutent-ils. «En fonction du diagnostic des spécialistes, la décision sera prise de déplacer ou non l’œuvre pour sa restauration».

Inspirée des «Trois Glorieuses».

«La Liberté guidant le peuple» (1830) de Delacroix est, avec le «Portrait de Balthazar Castiglione» de Raphaël ou «La Madeleine à la veilleuse» de Georges de La Tour, un des chefs-d’œuvre qui ont rejoint pour un an le nouveau musée, inauguré le 4 décembre. L'incident survenu jeudi «ne remet pas en cause la volonté de faire partager à tous les chefs-d’œuvre du Louvre à Lens, qui a déjà accueilli 205 000 visiteurs depuis son ouverture», souligne le communiqué.

De grande dimension, «La Liberté guidant le peuple» est inspirée des journées révolutionnaires des 27, 28 et 29 juillet 1830, dites les «Trois Glorieuses».

(L'essentiel Online/AFP)