En France

11 avril 2018 20:22; Act: 12.04.2018 11:20 Print

Hollande révèle pourquoi il a quitté Trierweiler

Invité mardi du «20h» de «France 2», l'ex-président de la République française a expliqué qu'il s'était séparé de Valérie Trierweiler, en partie à cause d'un tweet.

Extrait à partir de 17'21.

Sur ce sujet
Une faute?

Invité mardi soir du «20h» de France 2 pour y parler de son livre «Les Leçons du pouvoir», François Hollande a avoué que sa séparation avec Valérie Trierweiler était due, en grande partie, à un tweet gênant de cette dernière. On se souvient qu'en 2012, la compagne du président français avait publiquement affiché son soutien à Olivier Falorni, un candidat rival de Ségolène Royal lors des élections législatives. Ce tweet avait provoqué un immense scandale et placé François Hollande dans une situation politique délicate.

«J'ai toujours voulu séparer la vie publique et la vie privée, a expliqué l'ex-chef de l'État, mardi soir, sur France 2. Et donc, quand la vie privée vient interférer dans la vie publique, c'est vrai que ça crée des conséquences et des complications, et sur la vie publique, et sur la vie privée. Et ça a, sans doute, contribué à notre séparation». Dans son livre paru ce mercredi, il écrit d'ailleurs à propos de cette séquence: «Quelque chose s'est brisé ce jour-là». Concernant Valérie Trierweiler, il la dit victime d'un mystérieux «syndrome de la première dame».

Les mots choisis par son ex lui ont «fait mal»

Après sa séparation très médiatisée, Valérie Trierweiler s'est vengée en publiant leur histoire dans le détail avec: «Merci pour ce moment». Les mots choisis par son ex «m'ont fait mal, écrit Hollande. C'était sans doute son intention. Nous avons mis du temps pour échanger de nouveau». Interrogé par Anne-Sophie Lapix, François Hollande est également revenu sur l'épisode du scooter, en couverture de Closer. L'article avait révélé sa romance avec Julie Gayet: «Je reconnais une responsabilité, là-dessus. Je pense que c'est difficile pour le président de la République d'être un citoyen comme les autres, d'avoir une vie privée», observe l'ancien dirigeant.

«Mais ce qui s'est passé là, avec cette transgression, a déjà des conséquences, poursuit-il. Moi, je suis pour une transparence. Mais je ne suis pas pour que l'intimité soit violée comme ça a été le cas. Et, de ce point de vue, il y a une leçon (à tirer) pour toute la presse».

(L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • McKron le 11.04.2018 22:58 Report dénoncer ce commentaire

    Ouais, bon, il cherchait une potache avec la tête bien vide. Il a la mémoire courte : il n'a pas quitté Trierweiler en honnête homme, il l'a obligée à se casser après qu'un tabloïd français l'ait surpris en train de se rendre nuitamment et en cachette auprès de sa maîtresse, utilisant, à cet effet, les services d'un garde du corps payé sur fonds publics, y compris pour se faire servir des croissants frais... ce n'est pas parce qu'il a une gueule d'nfant de coeur qu'il n'est pas un salopard malhonnête.

  • Alter ego le 11.04.2018 22:36 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    S'il voulait une vie privé je peux comprendre mais son adultère en scooter casqué était simplement ridicule pour la fonction qu'il occupait. Les images dans Closer, ont été la preuve de la faible valeur donné à sa parole de fidélité.

  • ManuM le 11.04.2018 22:36 Report dénoncer ce commentaire

    Je me pose une question: qui va acheter ce livre?

Les derniers commentaires

  • RamBo le 12.04.2018 13:00 Report dénoncer ce commentaire

    Ben, il y en a qui croient se trouver via Internet, d'auteres se séparent, et Trump fait sa politique par l'intermédiaire de "tweets". Le monde est devenu fou, quoi ! Le singe devenu homme redevient singe.

  • PresidentNormal le 12.04.2018 12:31 Report dénoncer ce commentaire

    Super important alors que le monde est en déclin.

  • Fabienne le 12.04.2018 11:31 Report dénoncer ce commentaire

    Ca intéresse des gens ça ????

  • gigi le 12.04.2018 11:13 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    S’il pensait protéger sa vie privée en devenant président de la république, ça prouve bien qu’il n’avait rien compris au job et qu’il n’y était pas du tout préparé. CQFD

  • allo la terre ! le 12.04.2018 08:06 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    il la faisait cocu point final. c'est un chaud lapin

    • Allo la lune! le 12.04.2018 11:47 Report dénoncer ce commentaire

      Non , c'est un homme... Tout simplement. Nous ne sommes pas faits pour le même menu tous les jours....

    • RamBo le 12.04.2018 13:02 Report dénoncer ce commentaire

      llo la lune! le 12.04.2018 11:47: Attention à ne pas généraliser. Je suis fière de ne jamais avoir trompé mon épouse !!!!! Je n'ai simplement pas besoin de cette "self-confirmation" .........