Contribution à l'UE

17 avril 2018 12:17; Act: 17.04.2018 14:13 Print

La France prête à donner plus d'argent à l'UE

La France «est prête à augmenter sa contribution» au budget européen, dans le cadre du prochain budget pluriannuel de l'UE après 2020, a affirmé le président français.

storybild

Sous réserve de réforme, la France est prête à augmenter sa contribution à l'Europe. (photo: AFP/Kirill Kudryavtsev)

Sur ce sujet

«Ce budget, que nous allons discuter, doit exprimer un projet politique de cohérence, d'efficacité et de convergence», a dit Emmanuel Macron, assurant que «la France est prête à augmenter sa contribution» pour atteindre ses objectifs. «Mais pour cela, c'est une refondation du budget lui-même qu'il faut envisager», a-t-il ajouté lors d'un débat en plénière, plaidant notamment pour que l'UE crée «de nouvelles ressources propres (...) sur le numérique comme sur certaines ressources énergétiques».

Il a également estimé qu'il faudrait supprimer «les rabais qui ne sauraient survivre au Brexit» et financer «dignement» l'action européenne en matière de défense et d'immigration. Le président français a également insisté pour que l'attribution de fonds européens se fasse à l'avenir selon «des critères de convergence en matière fiscale et sociale notamment». «Nous ne devons renier aucune ambition des politiques existantes, mais nous devons ajouter des ambitions nouvelles que nous portons. C'est en ce sens que la France œuvrera dans les prochains mois», a-t-il ajouté.

Un trou entre 12 à 15 milliards

Les pays européens sont déjà en train de préparer le budget pluriannuel de l'UE pour la période qui s'ouvrira après le Brexit et la période de transition qui devrait suivre le retrait du Royaume-Uni de l'Union. Ce départ britannique crée un casse-tête pour les 27, en laissant un «trou» dans les finances européennes, évalué entre 12 à 15 milliards par an par la Commission européenne. Et cette perte survient au moment où l'UE doit financer de nouvelles politiques dans le domaine de la migration et de la défense notamment.

Face à ce double défi, la Commission propose aux États membres un cocktail d'économies à réaliser et de nouvelles ressources à trouver. Elle leur demande aussi d'accepter une hausse de leurs contributions au budget européen, qui représente quelque 1 000 milliards d'euros pour la période 2014-2020.

Poids de chaque pays dans les contributions à l'UE

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • pfff le 17.04.2018 15:02 Report dénoncer ce commentaire

    Et la France qui manque d'argent on la gère comment ? avant d'en donner à l'ue faudrait déjà s'occuper du bien être de son pays, et que tous les fonctionnaires européens commencent également à payer un IMPOT aussi.

  • yuuya le 17.04.2018 14:07 Report dénoncer ce commentaire

    Le départ d'un Etat comme le Royaume-Uni crée un trou dans le budget...ok. Sauf qu'en même temps c'est un territoire en moins, de l'argent et des subventions à reverser en moins, une population en moins à qui reverser de l'argent. Alors comment est-ce géré pour que ce soit à ce point problematique ?

  • fantômas le 17.04.2018 16:41 Report dénoncer ce commentaire

    il donne de son propre argent ce blaireau ???

Les derniers commentaires

  • Guisepe Mascarponi le 19.04.2018 00:39 Report dénoncer ce commentaire

    Tant que les gens marcheront avec des œillères et seront bornés à chaque élection à voter contre quelqu'un au lieu de voter pour quelqu'un, ce sera toujours la même rengaine. En attendant bien fait pour nous.

  • Luxo le 18.04.2018 12:47 Report dénoncer ce commentaire

    Le Luxembourg qui est le pays le plus riche de l'UE devrait également augmenter sa participation. Il n'est pas normal que nous recevons plus que ce que nous donnons.

  • Opinion le 18.04.2018 11:02 Report dénoncer ce commentaire

    @Pfff l'UE est primordiale a "son pays" et ça Marcron l'a bien compris contrairements aux Boris Johnson et co. L'UE est primordiale pour l'économie française car la France est un pays importateur pour des raisons historiques. La question est où est-ce qu'il va chercher l'argent, à mon sens il faut regarder du côté des plus-values sur instruments financiers, c'est de l'argent pour lequel les bénéficiaires n'ont pas travaillé, c'est donc là qu'il faut commencer.

  • fabilux le 18.04.2018 10:13 Report dénoncer ce commentaire

    Où compte-il trouver l'argent ? Réponse : dans la poche trouée de ses concitoyens . C'est un économiste, dès le début j'ai dit que les français allaient "en baver" et bien j'étais dans le bon .

  • Marie Pleinlecul le 18.04.2018 10:00 Report dénoncer ce commentaire

    Ce sont les Français qui vont être contents...

    • Guisepe Mascarponi le 19.04.2018 00:33 Report dénoncer ce commentaire

      Bien fait pour eux (et pour moi aussi, même si je n'ai pas voté pour celui qui est à la tête du pays) ils n'avaient qu'à réfléchir un peu avant de voter contre quelqu'un.