Jusqu'en avril 2018

12 octobre 2017 19:45; Act: 12.10.2017 20:11 Print

La France prolonge les contrôles à ses frontières

La France a finalement décidé de maintenir jusqu'au 30 avril 2018 les contrôles aux frontières rétablis dans la foulée des attentats de novembre 2015.

storybild

Les frontières françaises sont surveillées. (photo: Editpress)

  • par e-mail
Sur ce sujet

Paris a de nouveau fait valoir la «persistance» de la menace terroriste comme fondement juridique pour faire jouer pour la quatrième fois l'article 25 du code frontière Schengen, lui permettant de rétablir les contrôles à ses frontières nationales. Ces contrôles, qui devaient s'achever le 31 octobre, sont prolongés à compter du 1er novembre. Ils avaient été rétablis après les attentats parisiens du 13 novembre 2015 qui ont fait 130 morts. «Ces contrôles seront effectués dans le respect du principe de proportionnalité», affirment les autorités françaises dans la note du 3 octobre où elles ont annoncé leur décision à l'Union européenne.

Pour justifier son choix, la France invoque une nouvelle fois la menace terroriste, affirmant que «depuis le début de l'année 2017, 22 attentats ont visé le territoire français, dont cinq ont abouti, cinq ont échoué et 12 ont été déjoués». Si, pour Paris, «la principale menace reste issue de la mouvance endogène», c'est-à-dire d'individus présents sur le sol français, «le franchissement des frontières intérieures de l'UE demeure une stratégie des groupes terroristes». Les autorités citent notamment les voyages en France des jihadistes auteurs des attentats commis à Barcelone et à Cambrils en Espagne les 17 et 18 août, qui ont fait 16 morts et 120 blessés.

Craintes de «contrôles au faciès»

La Commission européenne a confirmé jeudi avoir reçu la «notification» de la France - ainsi que celles de l'Allemagne et du Danemark - l'informant qu'elle allait prolonger ses contrôles. «La Commission va désormais évaluer les notifications de ces contrôles temporaires annoncés», a-t-elle indiqué. Toutefois, Paris n'a pas à attendre de «feu vert» formel pour appliquer sa décision. Cette décision a été notifiée à l'Union européenne le 3 octobre, soit le jour où l'Assemblée nationale approuvait en première lecture la nouvelle loi antiterroriste, qui prévoit notamment l'élargissement des possibilités de contrôles d'identité à proximité des frontières. L'Assemblée a adopté définitivement le texte mercredi.

Après discussions, l'article 10 de cette loi fixe à 10 km (au lieu de 20km initialement) la zone de contrôle autour des points de passage frontaliers extérieurs (aéroports, ports) les plus sensibles. Plusieurs ONG, comme la Cimade, craignent que cette disposition ne soit principalement utilisée pour lutter contre l'immigration et donne lieu à «des contrôles au faciès». Si les autorités françaises estiment que ces contrôles ont «fait la preuve de leur utilité», le président de la Ligue des droits de l'Homme estime qu'«ils ne permettent pas d'empêcher les actes terroristes». Cette décision «a clairement une visée de contrôle migratoire plus que de lutte contre le terrorisme», a affirmé Malik Salemkour, le président de la LDH.

(L'essentiel/AFP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Simon le 13.10.2017 06:17 Report dénoncer ce commentaire

    Quels contrôles? Vous rigolez!

  • Ant le 13.10.2017 06:46 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ou???

  • warko le 13.10.2017 06:20 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    quels contrôles ? je travaille 6 jours sur 7 week-ends et jours fériés, je prends l A30 ou l A31 et je n ai jamais été contrôlé une seule fois depuis 2015

Les derniers commentaires

  • Citoyen 57 le 13.10.2017 10:21 Report dénoncer ce commentaire

    Tous les islamistes radicaux qui circulaient sur l 'axe Belgique Allemagne Luxembourg France ciblés par la Police aux Frontiere Française ou découverts lors de controle d identité et fouillés par les douanes à Dudelange le sont ils encore?Non. Ah oui ils se déplacent tous par avions ou trains ou bateaux. Les frontieres terrestres europeennes ne sont plus qu'une gigantesque passoire entre états membres. De temps en temps pour rassurer le citoyen lambda on fait semblant de rétablir des controles alors que les batiments ont disparus avec l'outil informatique

  • Citoyen 57 le 13.10.2017 10:05 Report dénoncer ce commentaire

    Les controles existent sur l'axe A3 A31 mais ils sont dynamiques c'est à dire vehicule passant et pris en chasse et controlé sur une aire de repos ou bretelle.C'est trés dur . Les résultats: frais de carburant explosés.Chiffres des saisies et des arrestations explosés à la baisse.Mise en danger des agents et des usagers suite aux vitesses excessives pour les interceptions. 1500 bus de lignes régulieres à fouiller en provenance de plusieurs pays d 'Europe passent a Dudelange avec parfois des gens tel que celui qui a tué des personnes dans un musée à Bruxelles!!

  • Citoyen 57 le 13.10.2017 09:54 Report dénoncer ce commentaire

    Les controles fixes ont disparus de Dudelange Zoufftgen autoroute . Les politiques du coin ont tout fait pour cela je ne les citerais pas . Quelques ralentissements genaient ces messieurs .Maintenant toute la faune d Europe circule librement à cet endroit. C est le seul lieu de toute la France ou le premier controle fixe sur autoroute sens Nord Sud est à 120 kms de la frontiere(GYE)Ailleurs les péages permettent des controles à proximité des frontieres françaises. Une centaine de personnes étaient arretées à Dudelange chaque année et maintenant???

  • etat d'urgence le 13.10.2017 09:20 Report dénoncer ce commentaire

    A tous ceux qui disent qu'il n'y a pas de controle, la police et la douane sont sur le terrain tgous les jours à proximiter de la frontière. Et pusi il n'y a pas que le Luxembourg, il y a l'allemagne (les ponts sur le rhin sont très surveiller) l'italie , andorre ect ect...

  • Ant le 13.10.2017 06:46 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ou???