Dans l'espace

21 mars 2018 12:47; Act: 21.03.2018 13:00 Print

La France touchée par les débris d'une station?

Hors de contrôle, la station chinoise Tiangong-1 se rapproche de la Terre, qu'elle devrait heurter entre la fin mars et le début avril. Des débris pourraient toucher la France.

Sur ce sujet
Une faute?

En octobre dernier, on apprenait que la Chine avait perdu le contrôle de la station spatiale Tiangong-1 lancée dans l'espace en 2011. Aujourd'hui, le «palais céleste» de son nom français, est sur le point de pénétrer dans l'atmosphère. Il devrait s'écraser sur terre entre le 29 mars et le 6 avril, selon l'Agence spatiale européenne (ESA). L'engin, qui pèse quand même près de 8 tonnes pour 10 mètres de long, devrait se désintégrer en partie avant d'heurter notre planète. Cela étant, le risque que des débris retombent sur terre est réel, souligne le Parisien. Quant au lieu de l'impact, difficile pour les experts de se prononcer avec certitude.

La zone géographique évoquée par l'ESA est plutôt... large. En effet, l'Australie, l'Inde, l'Afrique, et les Etats-Unis pourraient être concernés. Tout comme la France dans une zone incluant la Corse, Perpignan, Toulon ou Lourdes. Pas de quoi s'affoler dans la minute pour autant, puisque la station spatiale navigue encore en orbite à quelque 250 kilomètres d'altitude. Les observatoires seront néanmoins en alerte dès le 26 mars selon le quotidien français. En attendant vous pouvez suivre la trajectoire du «palais céleste» quasiment en direct sur le site satflare.

(L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • RamBo le 21.03.2018 13:12 Report dénoncer ce commentaire

    C'est rigolo: la merde que nous envoyons dans l'espace risque de nous tomber sur la gueule ! Excellent.

  • MarcC le 21.03.2018 13:21 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Que les grandes puissances, nettoient l’espace au lieu que cela devient un dépotoir.

  • Paulus le 21.03.2018 13:53 Report dénoncer ce commentaire

    Mon Dieu que les débris ne tombent pas sur l'A31 elle est assez pourrie comme ça!

Les derniers commentaires

  • gluon du trou le 22.03.2018 09:29 Report dénoncer ce commentaire

    Paco Rabanne avait raison !

  • Alexandre le 22.03.2018 07:44 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    à mon avis c est aussi pollué la haut qu en bas ...combien de tonnes de déchets son en orbite autour de la terre ?

    • Ah oui... le 22.03.2018 10:45 Report dénoncer ce commentaire

      On ne peut pas polluter le vide...

    • Réaliste le 22.03.2018 12:34 Report dénoncer ce commentaire

      @Ah oui.... Ha oui?! Alors renseignez-vous un peu sur la carte des débris en orbite, vous allez en tomber les 4 fers en l'air! Un véritable dépotoir en apesanteur englobe notre Terre! Cela devient même un des sujets les plus préoccupants de l'aérospatiale orbitale ces dernières années! Les satellites, ISS et autres joyeusetés en orbite ont horreur de se prendre des boulons de 5 et des vis 3,5 à 20.000 km/h!!

  • Teuf le 21.03.2018 20:39 Report dénoncer ce commentaire

    Paco Rabanne et la station mir sont de retour?

  • dan weiler le 21.03.2018 16:20 Report dénoncer ce commentaire

    si ça arrive en Belgique, ça fera un nid de poule de plus

  • Paulus le 21.03.2018 13:53 Report dénoncer ce commentaire

    Mon Dieu que les débris ne tombent pas sur l'A31 elle est assez pourrie comme ça!