Métro à Paris

03 mars 2018 22:28; Act: 03.03.2018 22:40 Print

Punie pour avoir pris un couloir à contre-​​sens

Une femme enceinte, qui venait de prendre un sens interdit dans les couloirs du métro pour gagner un peu de temps, a reçu une amende de 60 euros par un contrôleur RATP.

storybild

Une usagère du métro parisien a dû s'acquitter d'une amende de 60 euros pour avoir emprunté un couloir en sens interdit. (photo: AFP)

Sur ce sujet

La récente mésaventure d'une usagère du métro parisien, qui a dû s'acquitter d'une amende de 60 euros pour avoir emprunté un couloir en sens interdit, suscitait l'indignation sur les réseaux sociaux, tandis que la RATP justifiait sa règle. Mardi dernier, une femme enceinte qui venait de prendre l'un de ses sens interdits lors d'une correspondance à la station Concorde, pour gagner un peu de temps sur son trajet, a croisé la route de contrôleurs de la RATP.

«60 euros d'amende sans préavis pour une femme enceinte qui prend un couloir à contre-sens. Bravo pour ce racket facile», s'est indigné son conjoint sur Twitter, photo de la contravention acquittée à l'appui. Cette mésaventure a suscité l'indignation de nombreux internautes, certains affirmant avoir connu le même sort, poussant la RATP à s'expliquer.

Très rares

Ces sens interdits, signalés par un panneau et un pictogramme, visent à «faciliter les flux» de passagers et «surtout éviter des incidents», comme des bousculades et des quais engorgés, qui peuvent perturber la régularité du trafic, a mis en avant un porte-parole de la RATP.

La règle est par ailleurs explicitement mentionnée sur le «mode d'emploi» de la RATP, consultable dans toutes les stations et sur son site internet. Toutefois des contraventions pour une telle infraction «sont peu fréquentes» et il revient aux agents de la RATP de les appliquer ou pas, a ajouté le porte-parole de la société.

(L'essentiel/AFP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • stepup le 04.03.2018 08:37 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Vous êtes des psychorigides. Avec vous nous n’irons pas loin dans le « vivre ensemble ». Totalement d’accord avec Jean, y’a personne pour aller sortir les racailles qui pissent par terre par contre.

  • petitevoix le 04.03.2018 11:45 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    N’importe quoi et pour le pick pockets qui prennent aussi les couloirs en contre sens pour y s échapper ?

  • DieselClaVIe le 04.03.2018 08:26 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Parce quune personne a décidé d un sens on peut mettre des pv ... sur la route on respecte le code de la route ok les gens ont été formés et ont passés un examen, il y a un accord de fait de soumission à ses règles et à la ratp? Je prends mon billet et je m en vais à aucun moment je me suis engagé à respecter quoique ce soit hormis certaines règles de courtoisies que beaucoup devraient revoir... à moment donné il faut arrêter. Et pour une femme enceinte c est d autant plus honteux

Les derniers commentaires

  • petitevoix le 04.03.2018 11:45 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    N’importe quoi et pour le pick pockets qui prennent aussi les couloirs en contre sens pour y s échapper ?

  • MartyMcFly le 04.03.2018 10:34 Report dénoncer ce commentaire

    A propos contresens: à Luxembourg-Ville on voit très souvent des cyclistes qui prennent les couloirs vélo à contresens (ceux qui sont marqués monosens sur le sol)... pour gagner du temps et ne pas devoir traverser la route jusqu'au couloir inverse. Là il faudrait aussi faire quelque chose. Car une collision frontale entre 2 cyclistes peut aussi avoir de lourdes conséquences pour eux.

    • Logique le 05.03.2018 08:35 Report dénoncer ce commentaire

      Il faut simplement interdire les vélos en ville; c'est beaucoup trop dangereux!

  • gibot le 04.03.2018 09:41 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    le problème de la France les lois sont bafouées tout les jours et on ne fait rien tu bafoues tu payes normale marre de ces gens irrespectueux

  • Maus le 04.03.2018 09:38 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Que tu sois jeune, vieux, homme, femme ou enfant quand il y a un règlement tu le respect il n'est pas là pour faire joli même si certains diront que cela les faits ch... cette dame à pris ce contre sens uniquement pour "gagner du temps" et à la fin de l'histoire ? Elle n'a rien gagné du tout au contraire perdu 60€.... suivez les règles et vous aurez aucun problème !

  • stepup le 04.03.2018 08:37 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Vous êtes des psychorigides. Avec vous nous n’irons pas loin dans le « vivre ensemble ». Totalement d’accord avec Jean, y’a personne pour aller sortir les racailles qui pissent par terre par contre.

    • OnEstToujoursLaRacailleDeQuelqu'Un le 04.03.2018 12:07 Report dénoncer ce commentaire

      Les "racailles" , comme vous le généralisez évidemment, ont beau dos, possible qu'une infime partie d'individus grossiers "pissent par terre", en revanche, agitez systématiquement vos soi-disant "racailles", peu importe le sujet (mais les racailles font bien çi ou bien cela) n'est qu'une fraude intellectuelle visant à justifier n'importe quoi, un argument fourre-tout utilisable peu importe le débat!