En France

03 mars 2018 15:39; Act: 03.03.2018 17:22 Print

Un skieur espagnol tué dans une avalanche

Un skieur, qui faisait partie d'un groupe de cinq skieurs de randonnée espagnols dont un guide, a été tué samedi dans une coulée de neige sur la commune d'Aragnouet.

Sur ce sujet
Une faute?

La série noire sur poursuit sur le front des avalanches, de plus en plus fréquentes sur les massifs montagneux en raison du redoux actuel. Une nouvelle coulée a coûté la vie à un skieur espagnol, qui faisait partie d'un groupe de cinq skieurs de randonnée espagnols dont un guide, sur la commune française d'Aragnouet. Un deuxième skieur espagnol a été retrouvé par les secours et se trouve «en urgence absolue», a précisé la même source, alors que les trois autres membres du groupe ont pu s'extraire seuls de la coulée à la mi-journée.

Peu avant midi, un important dispositif de recherche a été mis en place, avec 15 CRS et 5 gendarmes de haute montagne, trois chiens d'avalanche et deux hélicoptères. En début d'après-midi, les CRS ont pu dégager un premier homme qui était équipé d'un dispositif Arva de localisation mais «il n'a pu être ranimé malgré les massages cardiaques prodigués sur place», a précisé la sous-préfète de permanence, Myriel Porteous. Un second disparu qui n'était pas équipé d'un Arva a été retrouvé vers 15h par l'un des chiens et a été évacué vers un hôpital de Toulouse dans un état d'urgence absolue, a ajouté Mme Porteous.

Les trois skieurs indemnes interrogés

Ce groupe de quatre hommes accompagnés d'un guide espagnol, cheminait en hors piste non loin du tunnel de Bielsa, à la frontière espagnole, lorsqu'il a été pris dans une avalanche dont les causes ne sont pas encore connues. «Les CRS devront pratiquer une expertise demain (dimanche) pour connaître l'origine de l'avalanche», a encore indiqué la sous-préfète. Selon elle, la pratique du ski hors piste alors que «le risque avalancheux est de 3 sur 5» et que «la région connaît un épisode de redoux depuis 48h» lui parait être «une prise de risque inutile».

Les trois skieurs indemnes étaient interrogés par les CRS samedi après-midi. Mi-février, deux coulées de neige mortelles se sont produites dans les Hautes-Pyrénées: à Gavarnie un jeune homme de 19 ans a été tué alors qu'il skiait en bordure d'une piste rouge et à Cauterets trois skieurs qui pratiquaient le ski hors piste ont trouvé la mort après avoir été ensevelis. Vendredi, à Entraunes dans les Alpes-Maritimes, quatre skieurs de randonnée sont morts dans l'avalanche la plus meurtrière de l'hiver.

(L'essentiel/afp)