En France

16 mars 2017 08:56; Act: 16.03.2017 10:11 Print

Une nouvelle vidéo épingle un élevage porcin

L'association L214, qui milite contre la maltraitance animale et la consommation de viande, a demandé jeudi la «fermeture immédiate» de l'élevage après une vidéo.

Sur ce sujet
Une faute?

L214, qui avait déjà publié des vidéos faisant état de la maltraitance de porcs dans des abattoirs, a diffusé jeudi une vidéo sur un élevage de cochons situé dans la commune de Pouldreuzic, à une vingtaine de kilomètres à l'ouest de Quimper. «Forcés à vivre au milieu des cadavres de leurs congénères en putréfaction ou leurs ossements, les cochons de cet élevage intensif survivent dans un environnement répugnant. L'élevage est de toute évidence hors de contrôle des services vétérinaires du Finistère», rapporte l'association dans un communiqué.

«Emballages d'antibiotiques périmés, seringues usagées, épaisses couches de poussière et toiles d'araignées... Ces conditions sanitaires extrêmes constituent un environnement favorable à l'émergence de maladies pour les animaux», écrit encore L214. L'association «demande aux autorités la fermeture immédiate de cet élevage insalubre» et «porte plainte auprès du procureur de la République du tribunal de grande instance de Quimper».

«Maternité» dans des cages

Selon l'association, cette ferme est «un élevage industriel de taille moyenne comme il en existe plusieurs milliers en Bretagne, qui fait naître et engraisse chaque année des milliers de cochons pour les envoyer à l'abattoir à l'âge de six mois. Dans la «maternité», les mères sont contraintes de mettre au monde, dans des cages où elles ne peuvent se retourner, près de 30 porcelets par an. Porcelets qu'elles voient parfois mourir sous leurs yeux comme le montrent les images».

L'élevage intensif, précise-t-elle, concerne 95% des porcs. Selon L214, cet élevage fait partie du groupe Triskalia, un des plus gros groupements de producteurs de porcs en Bretagne.

(L'essentiel/AFP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Sabrine le 16.03.2017 10:49 Report dénoncer ce commentaire

    Comme j'ai mal pour ces petits cochons et la maman!!! Cela est inadmissible!! Comment rester insensible, ce n'est que des profiteurs derrière cette misère. Horrible Horrible, quelle souffrance au quotidien pour ces animaux. Courage L214, grâce à vous on ouvre les yeux derrière ces élevages et abattoirs.

  • StopTierquälerei le 16.03.2017 09:52 Report dénoncer ce commentaire

    tous ces abattoirs qui maltraitent des animaux devraient être fermés immédiatement, ces vidéos doivent servir comme preuve!

  • Horreur encore et toujours le 16.03.2017 09:42 Report dénoncer ce commentaire

    Cette spirale de l'horreur va-t-elle s'arrêter ou faut-il que nous continuons à accepter sans réagir ? Nous sommes devenus insensibles, faibles et indifférents et toute volonté de rébellion face à des actes inacceptables n'existe plus. Nous irons encore très loin jusqu'à y perdre le peu d'humanité qu'il nous reste. Tristesse....

Les derniers commentaires

  • humain le 16.03.2017 20:18 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Arretez de manger de la viande et le problème est résolu !

  • kiwi le 16.03.2017 14:29 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    c'est horrible ce qu'ils font au pauvres animaux. on devrai leurs faire la même chose et on verra si ça leurs plaît .

  • doudou54 le 16.03.2017 13:48 Report dénoncer ce commentaire

    + les jours passent ... + je vois ces horreurs ... - je mange de viande ...

    • Valérie le 16.03.2017 14:45 Report dénoncer ce commentaire

      c'est très bien ...

  • le penseur de vigy le 16.03.2017 12:04 Report dénoncer ce commentaire

    On a voulu de la viande la moins chère possible, nous sommes, nous les consommateurs, les principaux responsables de ce qu'il se passe dans les filières agricoles, que ce soit sur la viande, les fruits et les legumes! Pollution, destruction du milieu naturel et des zones humides,...

    • @le penseur de vigy le 16.03.2017 12:24 Report dénoncer ce commentaire

      ben non ce n'est pas le prix mais une demande exagérée de nos jours. Autrefois les gens ont beaucoup moins consommé de produits provenant d'animaux!

  • Sabrine le 16.03.2017 10:49 Report dénoncer ce commentaire

    Comme j'ai mal pour ces petits cochons et la maman!!! Cela est inadmissible!! Comment rester insensible, ce n'est que des profiteurs derrière cette misère. Horrible Horrible, quelle souffrance au quotidien pour ces animaux. Courage L214, grâce à vous on ouvre les yeux derrière ces élevages et abattoirs.

    • @Sabrine le 16.03.2017 11:54 Report dénoncer ce commentaire

      exactement ils ne peuvent plus cacher ce qu'ils font!!!!