Dans une bijouterie

03 janvier 2018 10:41; Act: 03.01.2018 14:42 Print

Violent braquage en plein cœur de Saint-​​Tropez

Quatre malfaiteurs armés pour certains de fusils d'assaut de type Kalachnikov ont fait une razzia sur au moins 500 000 euros de bijoux, mardi, en fin d'après-midi, à Saint-Tropez.

storybild

Les braqueurs n'ont pas encore été retrouvés. (photo: AFP)

Sur ce sujet

Les quatre hommes, équipés de tenues kaki, cagoulés, masqués et gantés, sont arrivés à 19h15, à pied, salle Jean-Despas, sur la célèbre place des Lices de Saint-Tropez, où se tenait un salon d'antiquités, de design et de décoration, a précisé le parquet de Draguignan, confirmant une information du quotidien Var-Matin. Équipés de masses, les malfaiteurs ont alors fait main basse sur une partie du contenu d'une vitrine d'exposition, emportant un lot de bijoux estimé entre 500 000 et 600 000 euros par l'exposante concernée.

La valeur totale des bijoux exposés dans cette vitrine était d'un million d'euros. Au cours de leur fuite à travers les ruelles qui partent de la place des Lices, les malfaiteurs ont été pris en chasse par une patrouille pédestre de la brigade de gendarmerie de Gassin-Saint-Tropez. Après sommation de cette dernière, les malfaiteurs ont alors utilisé leurs armes, sans faire de blessés et sans entraîner de tirs de riposte de la part des gendarmes. Des douilles retrouvées sur place sont en cours d'exploitation, a précisé le parquet de Draguignan.

Aucun véhicule ayant pu servir à la fuite n'a été identifié, indique le parquet. Le plan Épervier a été déclenché par le groupement de gendarmerie du Var, mais aucune interpellation n'avait eu lieu mercredi matin. La brigade de recherches de la compagnie de Gassin-Saint-Tropez a été saisie de l'enquête, de même que la section de recherches de Marseille au vu du caractère organisé de l'opération.

(L'essentiel/AFP)